Un dispositif technologique d’appartement modulable conçu par des chercheurs du MIT permet d’optimiser l’aménagement de l’espace tout en offrant les ressources d’un appartement bien équipé.

L’appartement du futur transformable d’un mouvement de main

Face au manque d’espace particulièrement ressenti dans les grandes villes, l’optimisation de l’espace constitue un aspect important dont se soucient ingénieurs, chercheurs et architectes. Y compris l’aménagement de son domicile. Le Media Lab du MIT a dernièrement développé le projet CityHome. Celui-ci se présente comme un appartement de taille réduite et est modulable selon les situations de son occupant : recevoir des amis à dîner, organiser une soirée, dormir etc. Pas besoin pour autant de manipuler quoi que ce soit.

Une technologie sur-mesure

CityHome se matérialise par un bloc de 20 mètres carré environ contenant toutes les caractéristiques d’un appartement de 256 mètres carré. C’est grâce à un procédé de murs amovibles basés sur la technologie RoboWall que le système s’adapte aux envies du propriétaire et de ses invités. La spécificité de cette technologie est de pouvoir contrôler le mobilier en un mouvement de main grâce à des capteurs intégrés aux murs. Les différents meubles tels qu’un lit, table ou banquette apparaissent et disparaissent selon les besoins du moment, permettant une reconfiguration infinie de l’espace, le tout sans efforts particuliers. Cet équipement tout-en-un favorise ainsi le partage de l’espace car il peut s’adapter à toutes les envies de ses occupants.

Une nouvelle approche de la maison intelligente

CityHome s’inscrit aussi dans une logique de maison ou de ville intelligente et ses développeurs résument le concept de la manière suivante "living large in a small space" (vivre en grand dans un petit espace). En effet, de par sa taille réduite, la consommation des ressources est minimisée. Centraliser toutes les fonctions d’un logement en un seul et même équipement apparaît comme une solution pour optimiser la consommation énergétique. Conçu dans une optique d’utilisation en milieu urbain, le dispositif cible les citadins créatifs, flexibles et désireux de se loger efficacement et à bon prix. Aujourd’hui sous la forme d’un prototype au Media Lab, ses concepteurs espèrent commercialiser prochainement CityHome.

 

 

Rédigé par Eliane HONG
Journaliste