L’APPEI (association des professionnels pour la promotion de l’emploi sur Internet), http://www.appei.org, fondée par Jobpilot.fr, Monster.fr, et Newmonday, comptent aujourd’hui sept nouveaux adhére...

L’APPEI (association des professionnels pour la promotion de l’emploi sur Internet), http://www.appei.org, fondée par Jobpilot.fr, Monster.fr, et Newmonday, comptent aujourd’hui sept nouveaux adhérents : talentmanager.fr, jobline.fr, planetcareer.com, tele-mail.net, jobquality.fr, regionsjob.com et jobscout24.fr. Sa mission : promouvoir et informer sur le métier du recrutement en ligne. Les membres de l’APPEI ont souhaité réaliser cette année un index des offres d’emploi, afin de montrer l’évolution de l’emploi sur Internet à travers les statistiques des sites membres. Réalisé en septembre 2001, cet index comprend quatre parties distinctes : les offres d’emploi en ligne, les CV déposés en ligne, la répartition des offres d’emploi par secteur d’activité et la répartition géographique des offres d’emploi. Sur une période d’un an, le nombre d’offres d’emploi proposées par les membres de l’APPEI ont progressé d’environ 48 %. Au cours de cette période, le nombre de CV déposés en ligne à augmenté de 116 %, passant d’environ 250 000 en septembre 2000 à plus de 550 000 en septembre 2001. Tous les secteurs d’activité sont représentés on line. Les secteurs IT-Internet-Telecom (27 %) et audit/conseil (22 %) sont les plus importants utilisateurs, ainsi que les secteurs de la distribution-commerce (12 %) et de l’industrie (12 %). Avec 45 % du total, l’Ile-de-France est la région où sont répertoriées le plus d’offres d’emploi. Le Rhône-Alpes arrive ensuite avec 8 %, suivi des Pays de la Loire et de la Provence Alpes Côte d’Azur (5 % chacun). Afin de connaître la place occupée par Internet dans le processus de recherche d’emploi aujourd’hui en France, l’APPEI a commandé une étude à la Sofres Interactive. Cette enquête, réalisée du 13 au 15 septembre 2001, auprès de 965 personnes, s’articule autour de deux axes : les moyens utilisés pour changer ou chercher un emploi, et l’image d’Internet en tant qu’outil de recherche d’emploi. Selon cette étude, Internet a aujourd’hui sa place en France dans le processus de recherche d’emploi. Son utilisation se situe en 5ème position (22 %) derrière d’autres méthodes plus traditionnelles comme les relations personnelles (49 %), l’ANPE/l’APEC (41 %), la presse et magazines (39 %), les candidatures spontanées (37 %). Qu’ils soient utilisateurs ou non, tous affirment que la recherche d’emploi sur Internet est appelée à se développer considérablement à l’avenir. 1 internaute sur 10 a récemment changé d’emploi et 1 sur 5 compte en changer prochainement. 40 à 41 % des personnes interrogées utiliseraient Internet pour leur recherche d’emploi. 37 à 70 % des internautes utiliseraient Internet au même niveau que les candidatures spontanées et les relations personnelles. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 27/09/2001)