La startup TocoBox a lancé une boite email pour les enfants, conçue afin de leur apporter une expérience amusante et un contrôle parental complet.

L'application Tocomail vise à être le premier service de messagerie pour enfants

La nouvelle génération est de plus en plus habile avec les dispositifs numériques, connectés à internet : l’Ipad est désormais un outil éducatif utilisé par les enfants dès les plus jeunes classes.  Aujourd’hui, les enfants veulent avoir accès aux mêmes services que les adultes. Virtual Piggy a par exemple élaboré une solution de paiement en ligne sécurisé pour les enfants. De la même façon que le paiement sur internet, les emails ne sont traditionnellement pas attribués aux jeunes enfants. Cependant, la startup basée à Boston, TocoBox, a lancé Tocomail, une boite email conçue pour les enfants. Les fondateurs, Dennis Bolgov et Pavel Istomin ont élaborés l’interface afin d’être intuitive et facile à utiliser pour rester connecter avec la famille et les amis sur des plateformes populaires. Tocomail offre un contrôle parental complet sur les emails, ainsi qu’une expérience amusante pour les enfants.

Une interface conçue pour les enfants mais centrée sur les parents

L’interface disponible sur internet et en application pour iPhone et iPad, est conçue pour s’adresser à de jeunes enfants. Ainsi, la conception met en avant le visuel et un design très coloré plutôt que les textes, et dispose d’outils amusants tel qu'une planche à dessin et un avatar personnalisé. Alors que la version gratuite propose un contrôle parental de base, comportant une "liste sécurisée" de contacts, la version premium (coûtant 2,99 $ par mois), offre des commandes plus avancées, tel qu’un espace de quarantaine (pour les emails et nouveaux contacts), un filtre de langage et une liste de contacts plus élaborée. En outre, les parents peuvent choisir de recevoir une copie des emails mis en quarantaine sur leur compte de messagerie régulier. Ils peuvent aussi approuver ou refuser une nouvelle demande de contact directement à partir d’un email de notification au lieu de devoir se connecter sur l’interface Tocomail. La version premium comprend également un filtre prédéfini d'intimidation pour éviter les problèmes avant qu'ils ne surviennent.

Un service qui s’adapte aux usages des enfants

Pendant la période de test de Tocomail, la startup a constaté que les enfants âgés de 6 à 9 ans écrivent principalement des emails très courts. Les fondateurs ont donc l’intention à l’avenir de soutenir davantage ce comportement avec une option de vue de messagerie en "bulles", où les enfants pourront voir leurs emails à la façon des messages instantanés. D’autres caractéristiques inspirées des réseaux sociaux seront aussi ajoutées tel que la mise à jour de statuts. Dans une prochaine version, Tocomail va aussi introduire une technologie qui aura des caractéristiques d'intimidation, dans l’idée de ne pas avoir à demander aux parents de surveiller étroitement chaque message que reçoit son enfant. Alors que les parents créent des comptes emails pour leurs enfants, la plupart des services ont une limite d’âge minimum tel que Gmail de Google qui interdit l’accès aux enfants de moins de 13 ans. TocoBox n’est cependant pas le seul a chercher à concevoir des boites emails spécialement pour les enfants ; la startup rivalise avec d’autres acteurs tel que Maily ou Toymail.

Rédigé par Manon Garnier
Journaliste