source à sa réalisation commerciale. La mission de l'Atelier de l'Innovation, créé en août 1998, par Jean-Yves Charron : identifier des projets innovants pour en faire des jeunes pousses à fort po...

source à sa réalisation commerciale. La mission de l'Atelier de l'Innovation, créé en août 1998, par Jean-Yves Charron : identifier des projets innovants pour en faire des jeunes pousses à fort potentiel. L'Atelier de l'Innovation met en place quatre phases stratégiques : la Sélection des projets, la validation des projets sélectionnés, la valorisation de la société et l'exploitation. Une fois sélectionné suivant six critères, le projet est placé sous la responsabilité d'un directeur de projet, chargé d'orchestrer les réunions de brief et de brainstorming, les expertises scientifiques, les études et les tests. Plusieurs directions de l'Atelier rentrent aussi en scène. Une fois achevé, le business plan est présenté au conseil d'administration qui prendra la décision de créer l'entreprises. L'Atelier de l'Innovation repose, une fois le projet finalisé, sur un partenariat équilibré et concret avec l'auteur du projet. La société est constituée sous forme de SA au capital de 250 000 F, dans laquelle l'Atelier de l'Innovation et l'auteur du projet s'impliquent à parité ou à parts égales. L'Atelier de l'Innovation choisi le dirigeant et assure le contrôle de la gestion de l'entreprise. L'auteur du projet, membre du conseil d'administration, occupe des responsabilités au sein de l'équipe en fonction de ses compétences et de ses capacités. L'Atelier de l'Innovation apporte également aux investisseurs les meilleures garanties de professionnalisme à toutes les étapes d'évolution du projet. Des outils de gestion sont fournis au manager sous forme de kits : kit budget, kit trésorerie, kit tableau de bord, kit procédures ... En outre, un responsable de Business Unit de l'Atelier de l'Innovation vérifie l'application des grandes orientations stratégiques et agit en tant que conseil auprès de la structure mise en place. Les statuts et le pacte d'actionnaires prévoient les conditions de la sortie des investisseurs à une certaine échéance. L'intervention de l'Atelier de l'Innovation n'est pas rémunérée. Sa récompense consiste en une réalisation de plus-value après une période moyenne de trois à cinq ans. La valorisation du capital peut s'effectuer lors de l'entrée en bourse de la société ou par la cession de cette dernière à un vecteur intéressé. Le porteur du projet, associé au départ, reçoit solidairement sa part de plus-value. La direction des valorisations décide du meilleur moment pour sortir du capital. (Christine Weissrock - Atelier BNP Paribas - 28/08/2000)