Pour fidéliser un individu à un appareil mobile, il faut certes lui en proposer un esthétique et de qualité. Mais ce sont les services qui l'accompagnent qui assurent véritablement l'assiduité à une marque.

L'attachement à une marque n'est pas dû qu'au produit

Pour fidéliser à une marque, il faut miser sur les services qui l'entourent. C'est la conclusion suggérée par GfK, qui s'est intéressé au rapport qu'ont les utilisateurs avec leur smartphone dans neuf pays (le Brésil, la Chine, la France, l'Allemagne, le Japon, l'Italie, l'Espagne, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis). Le cabinet rappelle ainsi que plus une personne utilise des applications et des services proposés sur son appareil, plus elle a de chance d'être fidélisée et de ne plus vouloir changer d'environnement. Pour les chiffres, ce lien se scellerait en général quand un individu utilise au moins sept services sur son téléphone.

Une fidélité sur le long terme

Et au final, ce serait une personne sur cinq sur le panel interrogé qui aurait expliqué trouver plus difficile de changer de marque d'ordiphone que de banque ou de fournisseur d'électricité ou de gaz. Les raisons invoquées ? Pour un tiers des personnes interrogées, changer de modèle implique de ne plus posséder ses applications. A peine moins parlent de réticences à apprendre à maîtriser un autre environnement. Et un peu moins ne souhaitent pas basculer leurs contenus d'un appareil à un autre.

Simplicité d'utilisation et d'accès

En ce qui concerne les critères qui fidélisent, le rapport souligne sans grande surprise que les utilisateurs se montrent surtout sensibles à la simplicité d'utilisation (à 72 %), à celle de l'accès aux contenus et à la facilité d'intégration. Cela diffère cependant en fonction des pays :  les consommateurs occidentaux mettent l’accent sur la simplicité d'utilisation. En revanche, les Chinois privilégient l'accès aux contenus avec 92% des sondés de la région qui se sont exprimés sur ce critère.