L'audioconférence devrait être le mode de communication collaborative le plus apprécié des prestataires de services IT, d'outsourcing et logiciels, selon une étude. Les solutions les plus innovantes peinent encore à convaincre.

L'audioconférence devrait être le mode de communication collaborative le plus apprécié des prestataires de services IT, d'outsourcing et logiciels, selon une étude. Les solutions les plus innovantes peinent encore à convaincre.
 
En dépit de la multiplicité des modes de conférence existants, les services audio devraient être les plus courtisés par les prestataires du logiciel, de l'informatique et du BPO (Business Process Outsourcing). Dans une étude intitulée "Conferencing in Software, BPO and IT Services", le cabinet conseil Brockmann & Company estime que le temps d'utilisation des services d'audioconférence devrait croître de 38% dans ces secteurs. La fréquence d'utilisation de ce mode de réunion devrait également s'élever de 64%. D'après l'étude, la réunion "de visu" resterait cependant le mode le plus usité.
 
Le face à face et l'audio prédominent
 
Près des trois quarts des soixante professionnels interrogés auraient ainsi estimé que la conférence classique, "de visu", serait le mode de rencontre le plus efficace dans le cadre de leurs activités. Avec près de 70% des sondés plébiscitant cette méthode, l'audioconférence arrive en deuxième place. Les services de visioconférence de bureau, de salle vidéo et de webconférence sont loin derrières. Seulement 31, 18 et 15% des sondés les considèrent en effet comme de réels facteurs de performance. A l'avenir, les prestations de webconférence, notamment audio, devraient voir leur fréquence d'utilisation croître d'environ 50%. Un mode de collaboration qui devrait tutoyer les scores de satisfaction enregistrés par l'audioconférence.  
 
L'efficacité prime
 
La réunion en face à face et les services d'audioconférence sont donc les modes de collaboration par défaut des acteurs IT, du logiciel et de l'outsourcing, indique Brockmann et Company. Le cabinet explique notamment la prédominance des services audio par une volonté de s'appuyer sur des solutions de collaboration fiables, peu coûteuses, disponibles immédiatement et à la mise en œuvre aisée. Une analyse qui apparaît particulièrement justifiée dans un contexte de globalisation et de dispersion géographique des clients comme des collaborateurs. Dans ce cadre, les innovations apportées par les solutions de salle vidéo, de la visioconférence de bureau et du web ne semblent pas avoir encore convaincu les prestataires de services.
 

L’Atelier BNP Paribas