La photographie de sa maison a fait le tour du monde en quelques jours. Un pavillon de briques rouges situé à Rotenburg an der Wuemme, une petite-ville de Basse-Saxe, qui abritait l’auteur du...

La photographie de sa maison a fait le tour du monde en quelques jours. Un pavillon de briques rouges situé à Rotenburg an der Wuemme, une petite-ville de Basse-Saxe, qui abritait l’auteur du virus Sasser : celui-là même dont il a tant été question ces dix derniers jours et qui a infecté des millions d’ordinateurs dans le monde (voir articles du 03.05.2004 et du 04.05.2004). Sven J. a été arrêté par la police allemande vendredi. Selon les informations publiées par le quotidien Der Spiegel, il vient d’obtenir un diplôme sanctionnant un cycle d’études secondaires d’informatique. Une passion qui lui viendrait de l’activité de ses parents dans les services informatiques, et qui force le respect de nombre d’experts, tant Sasser… et Netsky ont été des virus performants. Sven J. a en effet avoué être l’auteur de cet autre virus, qu’il a conçu comme un programme à opposer aux concepteurs des fameux Bagle et MyDoom. C’est Microsoft, dont les systèmes d’exploitation ont été durement touchés par Sasser, qui a fourni des informations au FBI et à la police allemande sur le jeune pirate. Visiblement, la firme de Redmond a bénéficié du concours d’un groupe de personnes originaires de Basse-Saxe, alléchés par l’opportunité de toucher une prime de récompense. Quel avenir pour l’auteur surdoué de Sasser ? Peut-être une inculpation, auquel cas il risque jusqu’à cinq ans de prison. Ou la relaxe, puisqu’il est possible que Sven J., qui a eu 18 ans le 29 avril dernier, ait été mineur au moment des faits. Et pourquoi pas une embauche dans un grand groupe d’informatique, qui laisse ses talents de développeur s’exprimer ? Malheureusement pour lui, cette logique-là ne semble pas être de rigueur… (Atelier groupe BNP Paribas - 10/05/2004)