La durée de vie d'une batterie pour les voitures électriques est faible, des chercheurs se penchent sur une technologie qui permettrait de la prolonger.

L'autonomie des véhicules électriques en passe d'être prolongée

Pour augmenter la durée de vie de la batterie, les chercheurs sont en passe de créer des capteurs ultra-fins qui prédiront le comportement de la batterie lors de son utilisation. Les chercheurs du projet ARPA-E (qui associe les laboratoires de GE global research, Ford Motor et l’université de Michigan) ont combiné un nouveau système de perception très compact et miniaturisé à un modèle sophistiqué de cellules comportementales permettant de mesurer des quantités d’informations nouvelles et poussées dans un délai limité. Et surtout d’après Aaron Knobloch, chercheur principal et ingénieur en mécanique au sein de GE Global Research, cette technologie rendra dans un moyen terme le «véhicule électrique plus compétitif, car actuellement la gamme, le coût, et la vie de la batterie en sont les principaux obstacles».

Un volume d’information analysé rapidement

Auparavant, les capteurs mesuraient la santé de la batterie à partir d'indicateurs tels que la température, la tension ou encore le courant. Aujourd'hui, ces nouveaux capteurs pourront être placés dans les plus petites zones de la batterie, avec la capacité de mesurer de manière plus fine les métriques de température, de tension ou de courant. Ces informations plus précises pourront permettre de créer et de vérifier les réglages physiques pour soutenir le régime de gestion des batteries. « Assurer la santé de celle-ci sur de nombreux cycles nécessite de prendre fréquemment des informations instantanées de son état à mesure qu'elle vieillit. Les systèmes de contrôle sur les voitures doivent être en mesure d'utiliser cette grande quantité de données rapidement et efficacement », indique Charles Monroe, professeur de génie chimique de l'équipe de l'Université du Michigan.

Un technologie pour aller plus loin

La création de cette plate-forme intelligente de détection illustre le potentiel de développement de produits dans l'âge de l'Internet industriel. Chaque pièce de l'équipement, y compris les piles, génèrent des volumes de données sur son état de fonctionnement. Nous pouvons alors les utiliser pour créer des dispositifs plus intelligents et des systèmes qui conduiraient à une optimisation des performances dans d’autres domaines comme l’aviation, les réseaux de transport ou encore dans les réseaux de communication Smart Grid.