126 milliards de dollars : Il s'agit du total des revenus mondiaux que génèreront les services de mobilité (jeux, musique, messages, etc.) en 2008, selon le cabinet ARC Group. Ils devraient donc...

126 milliards de dollars : Il s’agit du total des revenus mondiaux que génèreront les services de mobilité (jeux, musique, messages, etc.) en 2008, selon le cabinet ARC Group. Ils devraient donc doubler par rapport à ceux de 2003, et compter pour 20 % des recettes globales des opérateurs téléphoniques !

Tandis que les services vocaux vont continuer de croître à une cadence beaucoup plus modeste, le marché des services de mobilité devrait exploser, maintenant que leur utilisation entre dans les mœurs des usagers de téléphones portables et pénètre un marché de masse. Ce sont surtout les services de messagerie textuelle qui donneront la cadence, en générant approximativement les deux tiers des revenus totaux des services de mobilité.

Côté divertissement, le téléchargement de sonneries et d’images, devenu très prisé, occupera la seconde place dans la génération des revenus des services de mobilité. Comme nous le mentionnions dans la Lettre d’hier, ce sont 3,2 milliards de dollars qui ont été dépensés par les utilisateurs en 2003 pour le téléchargement de nouvelles sonneries. La tendance à la customisation ne devrait pas s’arrêter en si bon chemin, puisque le cabinet ARC prédit que ces dépenses se chiffreraient à 5,2 milliards de dollars en 2008.

L’ensemble de ces prévisions suppose que les opérateurs téléphoniques, pour bien cibler ces marchés et profiter de leur expansion, devront contracter des partenariats avec des intégrateurs systèmes, des développeurs d’applications, etc. pour répondre à la demande croissante des usagers. Toujours selon ARC, ces opportunités de BtoB devraient générer 50 milliards de recettes supplémentaires pour les fournisseurs de services et de contenus d’ici 2008.

( Atelier groupe BNP Paribas –15/01/2004)