Outre-Atlantique, le temps est venu de faire les comptes pour les cybermarchands. Pas de souci à se faire : la récolte de Noël a été bonne. On s'en doutait après l'annonce du site d'e-commerce...

Outre-Atlantique, le temps est venu de faire les comptes pour les cybermarchands. Pas de souci à se faire : la récolte de Noël a été bonne. On s'en doutait après l'annonce du site d'e-commerce Amazon, qui a vendu 2,8 millions de produits pendant la période des fêtes et a établi un nouveau record.

Tout le secteur a profité de la ruée vers les magasins en ligne : selon la dernière étude de Nielsen//NetRatings et Harris Interactive, les ventes ont augmenté de 25 % par rapport aux fêtes de fin d'année 2003, à 23,2 milliards de dollars.

La croissance est moins forte que celle enregistrée entre 2002 et 2003, qui s'était établie à 30 %, même si elle demeure supérieure aux prévisions des analystes, qui tablaient sur une progression de 20 % seulement cette année.

La confiance des internautes dans l'e-commerce s'est renforcée et les cyber-acheteurs s'intéressent à des produits toujours plus variés, année après année. Ces derniers mois, c'est l'habillement qui a surtout attiré leur attention : 16 % des ventes et 3,76 milliards de dollars de chiffre d'affaires. Viennent ensuite les jouets et les jeux vidéo : une part de 11 % et 2,5 milliards de chiffre d'affaires.

Les appareils électroniques ont rapporté 2,3 milliards de dollars et pèsent pour 10 % dans les ventes globales cette saison. Les produits qui ont enregistré la plus forte croissance des ventes sont la joaillerie (+ 113 %, 1,9 milliard de dollars), les fleurs (+ 59 %, 530 millions de dollars de CA) et le matériel informatique (+ 30 %, 2,1 milliards de dollars).

Qu'est-ce qui attire ainsi les consommateurs ? Selon l'étude Nielsen//NetRatings, 36 % citent comme première raison l'évitement des foules qui se pressent dans les magasins à cette période. 36 % parlent également de prix plus bas concernant les produits vendus en ligne et 33 % évoquent un choix important de produits sur le Net.

(Atelier groupe BNP Paribas - 05/01/2005)