Pour toucher les populations des pays émergents, et demeurer compétitifs, les vendeurs d'ordiphones proposeront de plus en plus des appareils aux applications sommaires, à bas coût.

L'entrée de gamme s'impose sur le marché des smartphones

L’engouement pour les smartphones se confirmera dans les quatre prochaines années, avec une montée en puissance des ordiphones d’entrée de gamme. Cela dans les pays en développement en particulier. Telles sont les prévisions de Juniper Research dans l’étude "Entry Level Handsets for the World". Ces smartphones ont la particularité de proposer une navigation plus sommaire sur la Toile, un accès aux services de courriers électroniques, et d’autres fonctions également basées sur l’Internet mobile. Pour les analystes, ce marché des smartphones à prix abordable va progressivement prendre de l’ampleur dans le secteur de la vente d’appareils nomades. Plus de 185 millions d’ordiphones "bas de gamme" seront ainsi vendus d’ici à 2015.

Les opérateurs saisiront eux mêmes l’opportunité

Deux raisons principales sont à prendre en considération, estiment-ils. D’une part, les initiatives des opérateurs qui proposeront de plus en plus leurs propres marques d’appareils mobiles. Comme le fait déjà Orange ou Vodafone, par exemple. D’autre part, la baisse des prix qui s’accentuera avec la concurrence accrue au fil des ans, en particulier dans les pays en développement. La région Asie-Pacifique représentera le marché où le nombre d’opportunités sera le plus important, selon les analystes. En Chine et en Inde, des vendeurs comme Micromax s’apprêtent à lancer des appareils fonctionnant sous Android, à des prix compétitifs.

En concurrence avec les téléphones à bas coût

Point important : face aux smartphones d’entrée de gamme, d’autres catégories de téléphones sont plus intéressantes pour les consommateurs, en terme de prix. Comme les "ultra low cost handset" (entre 15 et 25 dollars) et les "low cost handsets" (entre 26 et 38 dollars). Les opérateurs proposent d’ores et déjà ce type d’appareils, et continueront de le faire. La catégorie des ordiphones d’entrée de gamme représente un prix de 150 dollars, pour le moment. Pour être compétitif, ce prix devrait baisser à 80 dollars d’ici à 2015, soulignent les auteurs du rapport. Et les vendeurs de ces appareils devront insister sur les fonctions supplémentaires et les contenus offerts par les ordiphones, concluent-ils.