Parfois, les actions engagées par la Commission européenne ont du bon pour les consommateurs ! Cette dernière vient de lancer plusieurs procédures à l'encontre de onze Etats de l'Union afin...

Parfois, les actions engagées par la Commission européenne ont du bon pour les consommateurs ! Cette dernière vient de lancer plusieurs procédures à l'encontre de onze Etats de l'Union afin qu'ils soient en règle avec la législation européenne en vigueur sur les télécommunications. Parmi ces pays jugés en infraction, la France !

Avec la Grèce, celle-ci se voit reprocher de ne toujours pas proposer "un annuaire imprimé complet ou un service de renseignement pour tous les abonnés au réseau de téléphonie fixe et mobile". Des pays plus récemment membres de l'Union ont également reçu la même injonction dont la République Tchèque, la Pologne, la Lettonie, la Lituanie, la Slovaquie ainsi que Malte.

Par ailleurs, la Cour Européenne de Justice (CEJ) donne deux mois à la Lettonie et à la Pologne pour assurer la portabilité des numéros fixes ou mobiles. Cette dernière devrait également répondre à une seconde procédure de la CEJ si d'ici deux mois elle ne rend pas pleinement disponible le "112", numéro d'appel d'urgence en Europe.

Du côté de la régulation des marchés et de l'attribution des "services universels", la Finlande comme la Hongrie et la Slovénie sont aussi visées, de même qu'à nouveau la République Tchèque, la Slovaquie, la Lituanie et Malte. Du travail pour les gouvernements saisis, mais des annuaires simples pour tous au bout du chemin !

(Atelier groupe BNP Paribas - 07/07/2005)