AOL et l’Institut RoperASM viennent de publier les résultats de la 2ème Cyberstudy pan européenne. Cette étude fait état de l’utilisation d’Internet et des comportements en ligne en France ...

AOL et l’Institut RoperASM viennent de publier les résultats de la 2ème Cyberstudy pan européenne. Cette étude fait état de l’utilisation d’Internet et des comportements en ligne en France, en Grande-Bretagne et en Allemagne. Pour 66 % des Anglais, 61 % des Français et 60 % des Allemands, Internet simplifie la vie. Internet fait gagner sur une semaine 3,2 h aux Français, 3 h aux Anglais et 2,6 h aux Allemands. S’ils en étaient privés, Internet manquerait à 86 % des Français, à 85 % des Allemands et à 82 % des Anglais. Pour 60 % des Allemands, 47 % des Français et 42 % des Anglais, Internet est devenu indispensable. 28 % des internautes ont déjà surfé à domicile en pyjama. 34 % ont cherché leur nom dans un moteur de recherche et 69 % encouragent leurs amis à se connecter. En France, 96 % des internautes utilisent Internet pour consulter des itinéraires, 91 % pour gérer leur portefeuille boursier, 43 % pour consulter des annuaires. En Grande-Bretagne, 78 % des internautes consultent des itinéraires, 76 % recherchent des informations avant d’acheter, 75 % effectuent des opérations bancaires. En Allemagne, 89 % des internautes effectuent des opérations bancaires, 86 % consultent des itinéraires, 85 % s’informent avant d’acheter. Dans les trois pays, l’internaute a moins de 34 ans (54 % en France, 36 % en Grande-Bretagne, 48 % en Allemagne). Le Français se connecte 8,8 h par semaine, l’Anglais 6,9 h par semaine et l’Allemand 4 h par semaine. Ils partagent tout leur accès web (2,4 personne par foyer connecté). 56 % des internautes Français, 62 % des Anglais et 47 % des Allemands souhaiteraient voter en ligne. 45 % des Français, 49 % des Anglais et 39 % des Allemands aimeraient payer leur loyer en ligne. 37 % des Français souhaiteraient écouter leurs messages téléphoniques sur le web, 36 % des Anglais obtenir une ordonnance médicale en ligne et 32 % des Allemands passer leurs appels téléphoniques. Lors d’une première rencontre, les internautes donnent aujourd’hui plus facilement leur adresse e-mail que leur numéro de téléphone (34 % des Français, 32 % des Anglais, 26 % des Allemands). Pour 45 % des Anglais, 35 % des Français et 24 % des Allemands, le net permet de rester davantage en contact avec ses amis et sa famille. 53 % des Allemands, 42 % des Français et 39 % des Anglais reçoivent et envoient des faire-part électroniques. 44 % en France des internautes parents d’enfants de moins de 18 ans se sont connectés en 2002, pour 41 % en Allemagne et 36 % en Grande-Bretagne. Pour 82 % des parents anglais, 68 % des parents français et 63 % des parents allemands, il est important que leurs enfants sachent utiliser Internet. Pour 71 % des parents anglais, 51 % des parents français et 49 % des parents allemands, Internet à une influence positive sur le travail scolaire de leurs enfants. 70 % des parents internautes allemands, 68 % des français et 58 % des anglais établissent des règles d’utilisation du net pour leurs enfants. On trouve davantage de seniors sur Internet en Angleterre : 13 % des plus de 55 ans sont connectés, contre 5 % en France et 6 % en Allemagne. Pour 43 % des Français, 42 % des Allemands et 41 % des anglais, l’e-mail est avant tout un outil de communication professionnelle. 58 % des Allemands, 43 % des Français et 34 % des Anglais visitent des sites spécialisés d’emploi en ligne. Plus d’un tiers des internautes européens utilisent Internet au bureau pour organiser leurs prochaines vacances. 63 % des Anglais, 47 % des Français et 32 % des Allemands estiment qu’ils achéteront en ligne de plus en plus. 72 % des Allemands et 51 % des Français utilisent Internet avant d’acheter en ligne pour rechercher des informations et connaître les offres, 68 % des anglais pour comparer les prix. 74 % des Français, 70 % des Anglais et 51 % des Allemands attendent un paiement sécurisé. 56 % des Allemands achètent principalement en ligne des livres, 46 % des Français et 54 % des Anglais des CD et DVD. En France, 15 % des internautes disposent d’une connexion Internet haut débit à domicile via l’ADSL, 4 % via le câble, contre 6 % en Grande-Bretagne via l’ADSL, 11 % via le câble, et 24 % en Allemagne via l’ADSL et 19 % via le câble. 37 % des internautes Anglais, 33 % des Français et 33 % des Allemands envisagent de passer au haut débit dans les prochains mois. 84 % des internautes français, 83 % des allemands et 64 % des anglais ont déjà entendu parler de l’Internet haut débit. L’intégralité de l’étude internationale, comprenant aussi les Etats-Unis, le Canada et le Brésil, est disponible sur http://www.aol.fr/presse. Aux Etats-Unis, 51 % des internautes sont des femmes. Les internautes américains sont plus décontractés : 47 % surfent en pyjama. 66 % consultent les services de météo en ligne. 50 % achètent plus de vêtements et de chaussures en ligne que de biens culturels. Au Canada, 51 % des internautes ont déjà une connexion haut débit. Les internautes canadiens surfent 4,9 jours par semaine. 69 % échangent des images par e-mail. 44 % protègent leur boîte e-mail en activant des options de contrôle. Au Brésil, 59 % des internautes ont déjà aménagé leur intérieur en fonction de leur ordinateur. 93 % des internautes brésiliens plébiscitent Internet. 90 % d’entre eux ne pourraient plus s’en passer. 53 % donnent leur e-mail lors d’une première rencontre. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 12/03/2003)