les directions générales demandaient aux SSII de reprendre et de gérer des équipements et des équipes existants, le management de grands projets, la mise en place d'un système d'information, la mait...

les directions générales demandaient aux SSII de reprendre et de gérer des équipements et des équipes existants, le management de grands projets, la mise en place d'un système d'information, la maitrise des nouvelles technologies de l'information sont aujourd'hui de plus en plus une composante essentielle de l'infogérance informatique. La plupart des firmes françaises, selon une récente enquête, rencontrent beaucoup de difficultés pour introduire les nouvelles technologies. Anticipant cette évolution vers "l'outsourcing", de nombreuses SSII se positionnent comme des partenaires privilégiés de ce changement. Cependant l'infogérance est souvent impopulaire dans les entreprises, se heurtant même à l'opposition des services informatiques en place. ° Les entreprises françaises restent prudentes face aux nouvelles technologies de l'information. ° Redimensionnant son informatique en Europe, CarnaudMetalbox se prépare à l'euro et à l'an 2000, un chantier qui s'étale sur trois ans. ° Cerplex, ancienne filiale de Rank Xeros, renégocie son contrat d'infogérance signé avec EDS pour une formule à géométrie variable. ° Même les PMI sous-traitent leur informatique. Dial passe ainsi un contrat avec Cap Gemini. ° Avoir l'adhésion du personnel, c'est la condition du succès pour externaliser l'informatique d'une entreprise. ° Les constructeurs misent sur l'infogérance micro. ° Le marché de l'externalisation des télécoms en est encore à ses premiers pas. (Dossier de quatre pages - Les Echos - 11/06/1997)