Sur le marché des voitures autonomes, Honda se démarque avec Neuv, une voiture à l’intelligence émotionnelle.

L’intelligence émotionnelle arrive dans la voiture autonome

La fièvre des voitures autonomes s’est depuis longtemps emparée des constructeurs automobiles. Et dans ce domaine, la Google Car ne cesse de faire parler d’elle. Sur ce marché, la firme japonaise Honda s’est lancée avec une nouvelle approche de la mobilité urbaine : faire de la voiture autonome, une voiture émotionnelle. Une plus-value pour les consommateurs dans ce secteur ultra-concurrentiel dont les voitures regorgent de services connectés.

Son nom est  NeuV. Petite, carrée, au design épuré, la voiture cache une toute autre ambition : être la première voiture douée d’émotions. Pour cela, elle est  équipée d’un système d’intelligence artificielle appelée ‘Emotion Engine’ développée par Cocoro SB. Une  technologie selon Honda qui « permet aux machines de générer leur propres émotions. » Et qui permettrait à la voiture de réagir aux conversations et aux émotions des passagers durant le voyage afin de prendre les meilleures décisions dans la gestion et la conduite du véhicule.

Est-ce à dire que la voiture sera capable de ressentir de la compassion envers ses passagers ? Ou envers d’autres voitures ? A l’instar des émotions humaines qui ont leur alchimie complexe, sur quoi reposeraient les émotions d’une voiture : le manque de carburant ? Réponses le 5 janvier 2017 à Las Vegas au Consumer Electronics Show, où NeuV sera présentée au public.

Rédigé par Laura Frémy
Journaliste