Il est l'inventeur du World Wide Web. L'an passé, il a été anobli par la Reine d'Angleterre. Et hier, il a été élu Britannique de l'année 2004... Lui, c'est Tim Berners-Lee, pionnier d'Internet...

Il est l'inventeur du World Wide Web. L'an passé, il a été anobli par la Reine d'Angleterre. Et hier, il a été élu Britannique de l'année 2004... Lui, c'est Tim Berners-Lee, pionnier d'Internet, aujourd'hui âgé d'une cinquantaine d'années. Entre 1989 et 1990 , cet informaticien diplômé de l'Université d'Oxford invente le WWW , et fait en sorte, avec son collaborateur belge Robert Cailliau, que la technologie soit exempte de droits de licence.

Sans cela, comme le principal intéressé se plaît à l'expliquer lui-même, nous connaîtrions peut-être aujourd'hui une dizaine de toiles différentes. Nous aurions par exemple un web propre au Centre européen pour la recherche nucléaire - où Tim Berners-Lee travaillait à l'époque de son invention -, un autre propre à Microsoft, etc.

C'est précisément son "désintéressement", sa "modestie" et son "ingéniosité" qui sont aujourd'hui récompensés par un titre d'excellence dans le domaine des Sciences , pour lequel il recevra 1000 livres sterling, et par le titre de "Greatest Briton" , qui lui vaudra une récompense de 25 000 livres.

Tim Berners-Lee est aujourd'hui chercheur au MIT, professeur à l'université britannique de Southampton, et surtout il dirige le World Wide Web Consortium (W3C).

(Atelier groupe BNP Paribas - 02/02/2005)