Petit à petit, les internautes se déshabituent de certaines plateformes de téléchargement en peer-to-peer. Et se tournent vers leur pendant légal : les services iTunes, Napster, Rhapsody, etc...

Petit à petit, les internautes se déshabituent de certaines plateformes de téléchargement en peer-to-peer. Et se tournent vers leur pendant légal : les services iTunes, Napster, Rhapsody, etc. qui profitent des grandes campagnes de communication menées par l'industrie musicale et des opérations juridiques coup de poing visant les internautes utilisateurs du P2P.

L'institut NPD Group vient de publier une étude sur la fréquentation aux Etats-Unis de ces services légaux. L'iPod profite beaucoup à l 'iTunes Music Store , le magasin musical d'Apple aujourd'hui leader de l'offre payante. Au mois de mars, 1,7 million de foyers américains ont déclaré avoir téléchargé au moins un titre sur iTunes.

Le magasin virtuel se rapproche de plus en plus des plateformes de P2P, comme WinMX, qui a été utilisé au moins une fois par 2,1 millions de foyers en à la même période. Le bien connu Napster se place à la septième place du classement établi par le NPD Group, tandis que la plate-forme de RealNetworks, Rhapsody , se classe neuvième.

Globalement, 4 % des foyers américains ont déjà téléchargé de la musique sur une plateforme légale. Les internautes qui préfèrent l'offre légale aux sites de P2P ont en moyenne 33 ans. La crainte des poursuites juridiques est peut-être plus forte à partir d'un certain âge. Un risque dont les adolescents ont peut-être moins conscience...

(Atelier groupe BNP Paribas - 08/06/2005)