Le marché du développement d'applications se transforme. De nouveaux modèles sont nécessaires pour favoriser cette modernisation au sein des entreprises.

L'Open source, la mobilité et le Cloud, moteurs de la modernisation des applications

Le marché mondial du développement d’applications (AD) devrait atteindre plus de 9 milliards de dollars en 2012, soit une augmentation de 1,8% par rapport à 2011, selon un récent rapport du Gartner, ‘Market Trends: Application Development Software, Worldwide, 2012-2016’. Pour le cabinet d’analyse, l’AD inclut tout le cycle de vie d’une application : design, construction, et mesure de qualité. Selon l’étude, le marché serait notamment dynamisé par de nouveaux modèles de développement, mais aussi par la mobilité - secteur en pleine émergence- et grâce à l’Open source. Alors que le coût reste un moteur important, l’agilité, la flexibilité et la rapidité de déploiement des nouvelles applications sont des facteurs déterminants pour les entreprises. "La modernisation des applications continuera à être le moteur principal de ce marché", a en effet déclaré Asheesh Raina, analyste principal chez Gartner. Pour y parvenir, de nouvelles architectures, de nouveaux langages de programmation, des nouveaux modèles économiques et de nouvelles compétences seraient donc réclamées par les utilisateurs.

Tiré vers les nuages

Selon le Gartner, le Cloud Computing serait en train de changer la manière dont les applications sont designées, testées et déployées. Grâce aux ressources offertes de manière élastique, dernier permet en effet une agilité et une rapidité sans précédent, une manne dans le contexte actuel. Selon l’étude, 90 % des grandes entreprises traditionnelles et agences gouvernementales songeraient effectivement au Cloud Computing d’ici à 2015 pour transformer leurs processus. « La tendance est d’ailleurs suffisamment convaincante pour forcer les fournisseurs traditionnels de logiciels à revoir leurs offres existantes afin de les rendre Cloud-compatibles et les offrir comme un service aux entreprises », a déclaré Asheesh Raina.

La réduction des coûts grâce à l’Open Source

Sans surprise, l’Open Source devient aussi un élément clé de ce marché. Les succès de Eclipse et Netbeans y seraient pour quelque chose. Les initiatives innovantes de plus petits éditeurs auraient aussi convaincu. Le Gartner prévoit notamment que 70% de nouvelles applications Java en entreprise, s’appuieraient sur des technologies Open Source d'ici la fin 2017. Autre facteur de choix : les budgets limités et les conditions économiques, qui obligent en effet certaines PME à se concentrer sur la réduction des coûts et donc de se tourner vers l'utilisation de type de plate-formes pour leurs nouveaux développements. "Les logiciels libres continueront à éroder les revenus des systèmes traditionnels pour la conception, le test et le développement Web», a déclaré Asheesh Raina. A noter enfin, que les applications mobiles transforment aussi rapidement ce marché. Le Gartner prévoit que les projets de développement d’applications pour smartphone et tablettes vont devenir prédominants, face aux projets dédiés aux plateformes traditionnelles, avec un ratio de 4 pour 1 d’ici 2015. Ces projets seraient dans le top 3 des priorités des DSI. En effet, près de 20 % des utilisateurs utiliseraient des tablettes à la place de leurs PCs d’ici 2013 nécessitant une modification rapide des applications.