La prestigieuse université New Yorkaise proposera aux étudiants un cursus pour se former aux enjeux de Big Data, décisifs pour l’économie et la société de demain.

L'Université de New York lance un cursus pour former les ingénieurs data de demain

L'intégration de Big Data dans de nombreuses stratégies améliore l'efficacité des entreprises. Mais avec l'augmentation de la demande, il faudra davantage de personnes formées à l'optimisation de l'utilisation de Big Data, au développement de nouvelles façons d'exploiter l'incroyable pouvoir de ces nouveaux flux d'informations et à leur application au service des secteurs industriels. Les deux difficultés que rencontrent les entreprises sont d’une part, la pénurie de talents et d’autre part, le manque de cultures d’entreprise orientées Big Data. Pour répondre à ces problématiques, l'Université de New York a lancé son Initiative in Data Science and Statistics avec, entre autres, la création du Center for Data Science, le premier programme américain à proposer une telle formation.

Former les futures générations à Big Data

Le programme de master en deux ans de la NYU sera lancé au printemps 2013 et sera enseigné par les différentes facultés de l'université. Son premier directeur sera Yann LeCun, CIMS Silver Professor of Computer Science, Neural Science, and Electrical and Computer Engineering, qui a présenté le rôle critique de son département : « Notre façon de recourir à la science dans les 10 prochaines années ira bien plus loin que ce que nous avons fait jusqu'à présent. Aujourd'hui, nous collectons des sets de données gigantesques en sciences physiques, sciences de la vie et sciences sociales. Nous avons de plus en plus besoin de savoir comment en retirer la connaissance. » La demande de spécialisation en mathématiques appliquées, statistiques, sciences informatiques et, en particulier, apprentissage par la machine, est aujourd'hui très forte.

Pour affronter les enjeux de demain

La demande ne pourra que croître quand les entreprises découvriront le caractère critique de Big Data dans leur stratégie, mais les applications du nouveau département sont bien plus larges. Le programme se focalisera sur le développement des compétences des chercheurs et des professionnels, en particulier dans les secteurs de la santé, des entreprises et des organisations gouvernementales. Si l'on en croit les données de Data Science, 28% « de l'univers digital a requis un certain niveau de sécurité des données » et 33% des données seront stockées, où passeront par le Cloud d'ici à 2015. Data Science fait remarquer que ces statistiques montrent que le nombre de scientifiques des données devra croître sans discontinuer pour assurer la sécurité, l'utilité et l'évolution de ces données.