Le Leap Motion Controller se branche à un ordinateur et permet de contrôler celui-ci par simple reconnaissance gestuelle. Un gadget digne de Minority Report!

Leap Motion substitue la reconnaissance gestuelle au clavier et à la souris d’ordinateur

La reconnaissance gestuelle est un chantier d’innovation prometteur. Beaucoup des technologies développées dans ce secteur, sont pour le moment encore à l’état de prototypes, à l’instar des lunettes d’Atheer Labs par exemple. D’autres, déjà commercialisées depuis plusieurs années comme la Kinect, se focalisent sur l’ensemble du corps. Leap Motion, au contraire, s’est concentré spécifiquement sur les doigts et les mains, afin d’atteindre un haut degré de précision, pour une technologie qui s’adresse avant tout aux utilisateurs d’ordinateurs. Leap Motion vient tout juste de démarrer l’envoi de son Leap Motion Controller aux personnes l’ayant commandé par avance sur leur site Intenet. L’objectif de la startup est de “casser les barrières entre les humains et la technologie,” et le Leap Motion Controller serait “le premier pas vers un futur où la technologie semble simple et facile, comme dans la vie réelle.”

Une reconnaissance gestuelle de précision, axée sur les doigts et la main

Concrètement, le Leap Motion Controller est un petit gadget rectangulaire, d’un peu plus de 7 centimètres sur 3, équipé de petites caméras et de capteurs infrarouges, qui captent les mouvements. Pour l’utiliser, il suffit de le connecter à un ordinateur grâce à un câble USB. Une fois en route, l’utilisateur place sa main au-dessus de l’objet, capable de détecter ses mouvements à un angle de 150 degrés de long en large, et à une profondeur de 120 degrés de haut en bas. L’engin repère le mouvement des paumes et de tous les doigts d’une main, avec une précision, d’après Leap Motion, d’un centième de millimètre. Une fois connecté à l’ordinateur, l’utilisateur peut se rendre sur le Airspace Store pour télécharger de nouvelles applications, ou consulter son Airspace Home, sur son desktop, et lancer une application qu’il possède déjà. Le type de mouvement qu’il faut effectuer varie selon chaque application, et comprend des gestes horizontaux, verticaux, circulaires, utilisant la main entière ou seulement un doigt.

Des applications professionnelles ou personnelles

Si la technologie de Leap Motion n’est pas encore parfaite, elle est néanmoins très prometteuse, et les champs d’application sont nombreux. Côté professionnel, ce type de technologie pourrait tout à fait intégrer la salle de classe ou être utilisée à des fins éducatives, afin de permettre aux étudiants de manipuler des molécules en 3D, d’explorer l’espace etc. En salle d’opération, ce gadget pourrait éviter aux médecins de se laver les mains pour consulter des documents ou images informatiques. Pour un usage chez soi, Leap Motion permet de mettre sont ordinateur en veille d’un revers de la main, de surfer le web, de jouer à des jeux, lire le journal etc. Pour l’instant, les applications disponibles dans le Airspace Store, gratuites ou payantes, son variées. Le New York Times a déjà sa propre application, qui permet de naviguer parmi les articles et les consulter; Cyber Science 3D propose de manipuler en trois dimensions des crânes et autres os humains afin d’apprendre l’anatomie; Frog Dissection peut être utilisé en salle de biologie pour disséquer des grenouilles virtuellement. D’autres applications permettent encore de peindre, ou de jouer de la musique. Le Leap Motion Controller coûte 79 dollars. 

Rédigé par Alice Gillet
English editorial manager