La polémique sur les batteries défectueuses de Sony n'a pas fini d'enfler... Le fabricant chinois Lenovo, qui a acquis il y a deux ans la division PC d'IBM et ses portables...

La polémique sur les batteries défectueuses de Sony n'a pas fini d'enfler... Le fabricant chinois Lenovo, qui a acquis il y a deux ans la division PC d'IBM et ses portables ThinkPad, vient de rappeler 526000 batteries Sony qui présenteraient un risque de combustion spontanée.
 
Il y a un peu plus d'un mois, Dell rappelait 4,1 millions de ses portables pour cause de batteries défectueuses pouvant créer des surchauffes et Apple suivait le mouvement en rappelant 1,8 million de ses batteries Sony. Et il y a une semaine, c'est le fabricant Toshiba qui demandait le retour de 340000 batteries Sony intégrées à ses notebooks.
 
Le rappel concerne cette fois-ci les modèles ThinkPad vendus depuis février 2005 jusqu'en septembre 2006. Des particules de métal pourraient s'être glissées dans certaines batteries, provoquant ainsi un risque de court-circuit.
 
168 500 batteries concernent le marché américain et les 357600 autres ont été vendues hors des Etats-Unis. Le batteries concernées portent les références: ThinkPad R Series (R51e, R52, R60 et R60e), ThinkPad T Series (T43, T43p et T60) et ThinkPad X Series (X60 et X650s).
 
Sony a également décidé de réagir en lançant un programme global de remplacement de ses batteries à risque. Mais les détails de ce programme ne sont pas encore connus.
 

 
(Atelier groupe BNP Paribas – 02/10/2006)