Des lentilles de contact capables de filmer ce qu’il se passe devant les yeux, c'est aujourd’hui une réalité qui bouleverse la notion de “témoignage”.

Les lentilles connectées font de l'oeil à la vidéo

En 2014, Google présentait des lentilles connectées permettant aux personnes diabétiques de suivre leur glycémie. Il y a tout juste quelques semaines, c’est Samsung qui déposait un brevet pour des lentilles de contact dotées de caméras, ayant pour but, à terme, d’intégrer de la réalité augmentée.

Aujourd’hui, c’est le géant Sony qui se lance sur ce projet avec une technologie encore plus poussée. Les lentilles de Sony sont en mesure d’une part, de filmer ce qu’il se passe devant les yeux de son utilisateur, mais également de stocker les vidéos à l’intérieur de la lentille - et non sur le smartphone comme Samsung. Zoom et autofocus sont aussi réalisables et, enfin, le plus impressionnant : la possibilité de visionner les vidéos à travers la lentille, directement devant les yeux.

Cette dernière fonctionnalité est possible grâce à un écran d’affichage électroluminescent et organique. Pour activer ou désactiver la caméra, un simple clin d’oeil suffit.  La lentille intelligente distingue le clignement “naturel”, très court, du clignement simulé, plus long. Elle est, en effet, pourvue de multiples micro-capteurs et utilise l’induction électromagnétique pour utiliser toutes ces fonctions.

Quels sont les usages à imaginer ? Au-delà de l’utilisation personnelle - capter et revoir des moments de vie - qui remplacerait les GoPro d’aujourd’hui, on peut penser à la notion de « témoignage » qui se voit bouleversée. Les forces de police et la justice sont notamment deux domaines où cette technologie pourrait être utile. La science, l’archéologie, l’expérimentation et la recherche au sens large y trouveront également bien des utilisations.

 

Rédigé par Cécile Puyhardy
Journaliste