meilleure place dans l'Internet de deuxième génération". Lors de son intervention au colloque organisé par le quotidien La Tribune le 23 novembre, Lionel Jospin a notamment évoqué les conditions d...

meilleure place dans l'Internet de deuxième génération". Lors de son intervention au colloque organisé par le quotidien La Tribune le 23 novembre, Lionel Jospin a notamment évoqué les conditions d'une nouvelle compétitivité, à savoir le développement de la société de l'information, le financement de l'innovation, l'aide à la création d'entreprises et la modernisation du secteur public. Les technologies de l'information devant contribuer de plus en plus à la croissance et à l'emploi, Lionel Jospin a indiqué que le gouvernement s'est mobilisé et a entamé un programme d'action de près de 6 milliards de F. Les moyens de recherche dans les technologies de l'information seront renforcés. Si elle n'a pas su négocier la révolution de la micro-informatique, l'Europe peut occuper d'ici cinq ans la meilleure place dans l'Internet de deuxième génération. Lionel Jospin a également rappelé que le Gouvernement a pris, dès juillet 1997, de sérieuses mesures de simplification administrative pour soutenir les créateurs d'entreprises. L'environnement des entreprises s'améliore aussi en matière d'administration électronique. La diffusion gratuite des annonces de marchés publics sur l'Internet est opérationnelle depuis l'été. En l'an 2000, il sera possible de procéder sur l'Internet aux déclarations de TVA, puis aux déclarations dans le domaine social, mesures de simplification très attendues par les entreprises. Le texte complet de l'intervention du Premier Ministre est disponible sur le site http://www.premier-ministre.gouv.fr (Christine Weissrock - Atelier Paribas)