Dans le cas du stockage des données en entreprise, davantage n'est jamais assez - « Les Petabytes représentent les New Terabytes. » La gestion des données exige donc constamment de nouvelle solutions en matériel et en logiciels.

Les logiciels, au cœur des nouvelles stratégies de stockage de données

 

La bataille du stockage des données continue à faire rage :  les besoins de stockage de la plupart des entreprises sont en hausse, ce qui a donné naissance à une nouvelle préoccupation de la gestion des données. Dans la 2013 State of Storage Survey d'InformationWeek, 42% des répondants gèrent 100 terabytes, voire davantage, de données, mettant en lumière le besoin critique d'une stratégie de gestion des données. Elle ne peut que gagner en importance dans les départements informatiques, au fur et à mesure que le taux de croissance des données s'envole. En 2012, 23% des taux de croissance étaient inférieurs à 10% alors qu'en 2013, on est retombé à 14%. Les deux autres taux en augmentation la plus rapide ont également augmenté cette année : les répondants avec un taux de croissance de 10% à 24% sont passés de 53% à 56% entre 2012 et 2013 et ceux dont la croissance se situe entre 25% et 49% ont augmenté de 17% à 23%.

Répondre au besoin grandissant du stockage de données

L'accélération du stockage génère un besoin dramatique de technologies de stockage, que les entreprises utilisent d'ailleurs plus que jamais. Même si l'on note des progrès dans un large échantillon de solutions, les innovations basées sur les logiciels dominent la tendance en 2013. Si la réduction de la taille des données était surtout connue dans les systèmes de backup, elle gagne maintenant tous les niveaux de l'écosystème de stockage et booste la capacité sans coût additionnel. Les serveurs virtuels ou en dur sont tous deux critiques, respectivement pour les systèmes à distance et locaux. On assiste à l'augmentation du stockage dans le Cloud comme troisième option de backup ou de disaster recovery à côté des « disques Tier 3 et bibliothèques de bande sur site et des sites externes de backup. » Les logiciels de gestion automatique des données permettent de disposer d'un espace convenable et de réduire le budget pour les données froides (les plus stables).

Les pratiques de la gestion des données en constante évolution

Si les lignes de force citées ci-dessus devraient être les plus influentes en 2013, les pratiques de gestion dépendent largement des systèmes en place et de ceux qui sont les plus faciles à mettre en place. Pour les personnes interrogées, la principale technologie de cette année, et de l'année passée, est la réplication. D'une année à l'autre, plus de la moitié des répondants considère la réplication comme un élément déterminant de la décision d'achat de systèmes de stockage. Le cryptage s'est envolé entre 2012 et 2013, de 42% à 48%, comme les instantanés de données stockées, passés de 36% à 47%. Les backups « disk-to-disk-to-tape » font aussi partie des priorités, de 34% l'année passée à 47% cette année.