Lancé à San Francisco, Luxe propose à ses utilisateurs de garer leur véhicule à leur place.

Luxe, service de voituriers à destination des particuliers

Penser la ville de futur implique de régler un certain nombre de défis, et la mobilité n’est pas l’un des moindres. La gestion du trafic routier, notamment, est un véritable dilemme, alors que les hommes se regroupent de plus en plus dans les villes : en 2014, pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, la population urbaine a dépassé la population rurale, et la tendance n’est pas près de s’infléchir, bien au contraire. La gestion de la mobilité doit naturellement s’adapter à cette tendance. Plus grand monde ne pense que l’avenir repose sur la voiture individuelle, et de nombreux experts pointent la nécessité de développer les réseaux de transport urbain, ainsi que les différentes initiatives de partage de véhicules, jusqu’à l’idée d’une flotte de taxis autonomes et électriques venant remplacer totalement les véhicules individuels. Mais l’on oublie souvent l’une des causes de la congestion en zone urbaine : la difficulté pour trouver une place de parking. « 30% des embouteillages à San Francisco sont dûs à des chauffeurs qui tournent pour trouver une place. » affirme Rogelio Choy, Chief Business Officer chez Luxe. Lancée à San Francisco, cette entreprise propose un service de voituriers accessible à tous.

Une application pour faire garer son véhicule

Il suffit à l’utilisateur de télécharger l’application, de s’inscrire et de renseigner ses informations bancaires. Il peut ensuite demander à un chauffeur de venir récupérer et garer sa voiture (l’entreprise dispose de partenariats avec les garages locaux) en localisant le lieu de prise en charge à l’aide d’une carte et d’un curseur. Plus tard, lorsqu’il souhaite récupérer sa voiture, il lui suffit d’indiquer le lieu de son choix, et le chauffeur se charge de la lui apporter. Le paiement est entièrement effectué via l’application, pourboire compris. « Dans de nombreuses villes, trouver une place de parking peut rapidement tourner au cauchemar, et notre application permet de gagner un temps considérable.» affirme Rogelio. Lancée à l’automne 2014, l’entreprise est aujourd’hui présente dans neuf villes américaines différentes. Si le service s’adresse à tout le monde, et séduit aussi les particuliers, Rogelio déclare que nombre de ses clients sont des chauffeurs professionnels. L’utilisateur moyen a recours au service deux fois par semaine. Le coût varie naturellement en fonction de la ville et de la plus ou moins grande difficulté à y trouver une place. A San Francisco, le tarif est de cinq dollars de l’heure.

Démocratiser un service de luxe

Pour l’heure, les chauffeurs sont indépendants, mais l’entreprise souhaite à terme leur conférer le statut d’employés. Rogelio affirme que cet objectif sera probablement atteint début 2016. Depuis son lancement, l’entreprise a connu une croissance rapide, de 40% sur les derniers mois. Elle gare aujourd’hui un millier de voitures chaque jours dans tout le pays. Rogelio attribue une partie du succès de la start-up à la performance de son algorithme qui met en relation chauffeurs et usagers. En plus de garer le véhicule, Luxe propose depuis peu quelques services additionnels, comme de faire laver la voiture ou de remplir le réservoir. La start-up s’inscrit directement dans la tendance consistant à démocratiser un service traditionnellement réservé aux plus aisés, de la même manière qu’Uber a souhaité rendre les véhicules avec chauffeur accessibles au plus grand monde.

Rédigé par Guillaume Renouard