Branding Brand, plate-forme de commerce mobile pour les grands détaillants, a récemment publié les résultats de son index de commerce mobile pour le mois de juin 2013.

M-commerce : tablettes et mobiles classiques, toujours à la traîne face aux smartphones

Le « Mobile Brand Index Commerce » a pour but d’identifier les tendances du secteur du commerce mobile à travers un échantillon de 150 clients de Branding Brand de diverses industries, y compris l’habillement, la santé et la beauté. Cet indice représente une importante collecte de données sur les sites de commerce spécialement conçus pour les smartphones, contrairement aux sites non optimisés pour le trafic mobile. En comparaison avec juin 2012, l’index de commerce mobile de Branding Brand montre ainsi des gains pour 18 des clients suivis au cours de la période étudiée, à la fois en termes de visites, de pages vues et de revenus. En outre, le rapport montre que la part de marché de visite mobile a fait un bond de 5% entre mai et juin 2013.

Des visites en augmentation…

En un an, le nombre de visites effectuées sur les sites internet des clients étudiés via un smartphone a augmenté de 84%, passant de 36 442 522 à 40 259 218 individus. De même, le nombre de pages vues via un smartphone a augmenté de 96%. En juin 2013, les appareils mobiles ont généré près de 35% des visites totales en ligne (22% via des smartphones, 13% via des tablettes), soit une augmentation de 5% par rapport à mai 2013. iOS continue à dominer le marché du mobile : en effet, 76% du chiffre d'affaires provenant du smartphone et 99% du chiffre d'affaires provenant de la tablette sont réalisés avec des appareils Apple. La part de marché des visites avec un smartphone a en fait augmenté de 66,2% entre juin 2012 et juin 2013 et de 35% avec une tablette. Faisant diminuer la part de marché des visites non mobiles de 15,3% sur la même période.

…Qui permettent une amélioration du taux de conversion

Le montant de commandes effectuées grâce à un smartphone a augmenté de 101%. Cela représente une augmentation de 90% de la part de marché des commandes effectuées avec un smartphone. Les revenus engendrés par les smartphones ont alors augmenté de 79%. La part de marché des commandes faites à l’aide d’une tablette a elle aussi augmenté de 52,3% par rapport à juin 2012. A l’inverse, en un an, la part de marché des commandes non-mobiles a diminué de 8%, faisant diminuer sa part de marché de 6,7% par rapport à juin 2012. Cela s’explique par le fait que le mobile oblige les détaillants à reprogrammer leur expérience client. Car avec les visites mobiles à la hausse, les consommateurs peuvent se faire une première impression de la marque via leur smartphone.

Rédigé par Pauline Trassard
Journaliste