Entre le 31 aout et le 31 otobre 2005, Apple voulait lancer une opération ''satisfait ou remboursé'' sur le Mac Mini aux Etats-Unis. Le Mac Mini, commercialisé pour un prix d'environ 500 euros...

Entre le 31 aout et le 31 otobre 2005, Apple voulait lancer une opération "satisfait ou remboursé" sur le Mac Mini aux Etats-Unis. Le Mac Mini, commercialisé pour un prix d'environ 500 euros, reste 100 à 200 euros plus cher qu'un PC entrée de gamme.

Les fanatiques d'Apple se sont rués sur le Mac Mini dès sa sortie, mais maintenant qu'ils sont tous équipés, le produit peine à trouver acquéreur. Après l'engouement qui suivit la sortie en janvier denier, les ventes ont donc tendance à stagner : la firme de Cupertino espérait ainsi les faire rebondir.

Il était déjà possible de renvoyer son Mac Mini si l'on n'en était pas satisfait, mais ce renvoi devait être effectué dans les quinze jours suivant l'achat et, surtout, l'ordinateur ne devait pas avoir été déballé (sic) ...

Apple s'était alors engagé à rembourser intégralement - à l'exception des frais de réexpédition - tout utilisateur n'étant pas satisfait de son achat. Pour Apple, la qualité du produit ne faisait aucun doute : "nous sommes si confiants quant au fait que vous adorerez le Mac Mini, que nous vous laissons le tester sans engagement pendant trente jours".

Cette offre de remboursement, sans doute jugée trop risquée, vient finalement d'être stoppée par le constructeur, à peine douze heures après son lancement.

(Atelier groupe BNP Paribas - 01/09/2005)