Dans le but d'aider ces personnes à mieux détecter la présence d'éléments sur leur parcours, il est possible de proposer une paire de lunettes qui filme l'environnement, et le projette avec des variations de couleurs sur une partie des verres.

Pour les malvoyants, les lunettes doivent indiquer la présence d'obstacles

Une paire de lunettes pour améliorer la capacité des personnes malvoyantes à repérer des obstacles ? C'est le projet d'une équipe de scientifiques de l’université Carlos III de Madrid (UC3M). Ils ont créé un dispositif pour les personnes atteintes de déficience visuelle modérée, c'est-à-dire celles qui éprouvent des difficultés à percevoir l'intégralité de ce qui les entoure. "Cet appareil est destiné aux personnes qui sont susceptibles de heurter ce qu'elles ne parviennent pas à voir, en raison d’une perte du champ visuel généralement causée par le glaucome, ou des pathologies de la rétine", déclare Ricardo Vergaz professeur au département  de la technologie électronique d’UC3M. Le système utilise en fait un dispositif HMD (Head Mounted Display).

Mieux cerner les contours

Soit un visiocasque qui comprend deux caméras auxquelles est fixé un petit ordinateur. Ce dernier traite toutes les images qu'il reçoit. Puis, grâce à un algorithme mis au point par les chercheurs, le système détermine la distance et le contour des objets. Ces informations sont communiquées à l'utilisateur en temps réel grâce à deux micro-écrans sur lesquels la silhouette des éléments ressort grâce à des variations de couleurs en fonction des distances. "En raison d’un manque de perception au niveau de la profondeur et de problèmes de contraste, le patient ne détecte généralement pas les silhouettes", explique le professeur Vergaz. "Grâce à notre dispositif, il peut désormais détecter objets et personnes en mouvement, comme dans le champ visuel d’une personne ne souffrant de pathologie de la vision", ajoute-t-il.

Des lunettes, et une loupe

En collaboration avec l’Institut d’Application de l’ophtalmologie (IOBA) de  l'université de Valladolid, des essais cliniques sont aujourd’hui menés en vue d’une validation de l'appareil et de son application. L'objectif final est d'améliorer l'ergonomie de l'appareil afin que l'utilisateur ne ressente aucune gêne à porter ces lunettes contenant un mécanisme électronique léger et qui tiennent dans une poche. Un autre outil est actuellement en cours d’élaboration : une loupe virtuelle, qui permettrait à son utilisateur d’éviter de se perdre lors de la lecture d’un texte et donc de la faciliter. A noter que le dispositif a été développé  dans le cadre du Projet pour l'intégration des techniques des aides portables et accessibles pour les malvoyants, une compétition organisée par la Communauté Autonome de Madrid afin d’obtenir des subventions pour consolider les groupes de recherche avec des jeunes chercheurs.