Mar.gar.in (prononcer "margarine") est un nouveau site Web de la génération Web 2.0 qui vient d'être lancé en Corée du Sud. Avec un nom volontairement très proche dans sa construction du célèbre site de "bookmarking social" Del.icio.us, qui s'était fait remarqué dès son lancement par son adresse Internet très atypique. Mar.gar.in revendique clairement sa double ambition : proposer aux internautes coréens un système de gestion et de partage des favoris (ou bookmarks) et rencontrer le même succès que le fameux Del.icio.us. Rien que çà !

La barrière de la langue a rendu le Web coréen assez étanche par rapport au reste de l'Internet et de fait, la Corée à développé son propre univers Web. Dans les années 1990, les tentatives pour transposer les business modèles américains ont cependant très bien fonctionnés.   Hanmail, un clône de Hotmail est devenu le célèbre portail Daum. Naver, un équivalent de Yahoo, a évolué pour devenir le premier portail du pays. Nate-on, un service de messagerie instantannée identique à MSN Messenger (Microsoft), a lui aussi surpassé l'original en terme de parts de marché. Quant aux sites coréens qualifiés aujourd'hui de "sites web 2.0", tels que OhMyNews, Iloveschool (un site lancé en 1999, équivalent du site américain Facebook), ou encore Cyworld lancé pour sa part sur un pur modèle coréen, ils ont vu le jour bien avant que l'on parle de Web 2.0 à travers le monde. Cette "précocité" est essentiellement dûe à la très forte activité des internautes coréens réputés pour être particulièrement avancés en matière d'utilisation participative de l'Internet. Cependant malgré cet "ADN participatif", quand plus tard le concept de Web 2.0 a fait son apparition en Corée, notamment le "bookmarking social", l'un des services Web 2.0 les plus populaires, la greffe n'a pas vraiment pris. Alors que le Web 2.0 commençait à attirer l'attention en Corée en ce début d'année, des tentatives de clônage du concept del.icio.us sont apparues, tantôt initiées par les grands sites portails tantôt initiées par des particuliers, avec des sites tels que Naver Blink, Nate Mini Channel et Bookmarkr.net. Néanmoins, aucun n'a eu d'impact significatif sur le marché jusqu’` présent. Mar.gar.in relève donc un défis à priori difficile et compte sur l'interactivité qu'il réussira à créer avec ses internautes pour proposer des services réellement adaptés. Premier exemple de cette philosophie, la possibilité de voter pour le futur logo de la startup. Alors à vos souris... ! [via : KoreaCrunch] L’Atelier Asie - BNP Paribas Web : http://asie.atelier.fr Wap : http://asie.atelier.mobi