En Asie, la demande en tablettes, smartphones ou encore netbooks ne cesse de croître. Une tendance due notamment à la généralisation de la 3G et à des prix bas.

Le marché asiatique des outils numériques portables poursuit sa croissance

Selon une étude de ABI Research portant sur le marché asiatique des outils numériques ultra-mobiles (tablettes, smartphones, netbooks...), celui-ci va connaître une croissance exponentielle dans les années à venir. Pour Jeff Orr, directeur de la section "outils mobiles" du cabinet, "malgré la situation économique actuelle, les marchés d'Asie Pacifique continueront d'être demandeurs en tablettes et autres smartphones, notamment du fait de l'implantation d'infrastructures 3G, et de l'arrivée de terminaux à prix réduits".  Ainsi, la demande en smartphones pourrait grimper de 56 % en 2011 par rapport à l'année précédente.

Androïd s'impose comme l'acteur majeur du marché asiatique

Une croissance portée notamment par l'essor du marché des télécommunications (10 à 15 % pour les deux années à venir), même s'il ne peut s'agir de la seule explication à ce plébiscite. De fait, la part de smartphones dans la flotte totale de téléphone portables asiatiques est passée de 17 à 24 % pour la simple année en cours. A noter que les smartphones fonctionnant sous Androïd semblent bien partis pour être les premiers bénéficiaires de cet engouement. De fait la part de marché de ces derniers sur le territoire asiatique devrait passer de "seulement" 17 % en 2010 à plus de 52 % fin 2011.

Une émergence de nouveaux acteurs

Au sein de ces derniers, les géants HTC et Samsung mènent la danse, avec une part de marché combinée évoluant de 11 à 24 %. Toutefois, les analystes soulignent que rien n'est acquis, et que l'arrivée massive d'équipementiers bas-de-gammes tels Micromax ou G'Five pourrait modifier les rapports de force. Notons que du côté des tablettes numériques, Jeff Orr affirme que  "le marché asiatique démontre un goût tout aussi prononcé pour ces dernières". Les chiffres confirment d'ailleurs l'analyse, avec une flotte totale qui devrait atteindre 8 millions d'unités fin 2011.