Le DVD subit-il déjà la concurrence de la vidéo à la demande (VoD) ? Peut-être, mais ce qui a été le plus remarquable en 2005 a été la baisse du prix des DVD. Ainsi, malgré une augmentation des...

Le DVD subit-il déjà la concurrence de la vidéo à la demande (VoD) ? Peut-être, mais ce qui a été le plus remarquable en 2005 a été la baisse du prix des DVD. Ainsi, malgré une augmentation des ventes en volume, la valeur du marché du DVD et de la cassette VHS recule de 8,8 %.
 
En 2005, 145,94 milliards de DVD et de VHS ont été vendus en France. Parmi ces supports, une très large majorité de DVD puisqu'ils représentent 98,5 % en volume... Ce chiffre total fait état d'une hausse de 16,9 % des ventes de DVD contre une baisse de 4,6 % en valeur.
 
Les ventes de cassettes vidéo plongent. En 2005, elles ont reculé de 65,1 % en volume et de 76,5 % en valeur pour atteindre 26,88 millions d'euros. Rares sont les foyers qui n'ont pas de lecteur de DVD, notamment grâce à l'accélération du taux d'équipement en ordinateur...
 
Pour ce qui est du DVD, la baisse du chiffre d'affaires qu'accuse la marché provient de la baisse du prix moyen d'un DVD. En 2005, un DVD a été en moyenne vendu 18,9 % de moins qu'en 2004, passant de 15,25 euros à 12,36 euros.
 
La chute de prix constatée sur les dernière années s'accentuera certainement dans les prochaines avec la généralisation d'offres de VoD et de location illimitée de DVD par la poste comme le proposent les entreprises Glowria ou LocaFilm.
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 01/02/2006)