troisième trimestre. Le marché européen de la micro-informatique vient à nouveau de connaître un taux de croissance record grâce à l’explosion des ventes de PC grand public. Pour le quatrième trime...

troisième trimestre. Le marché européen de la micro-informatique vient à nouveau de connaître un taux de croissance record grâce à l’explosion des ventes de PC grand public. Pour le quatrième trimestre consécutif, l’Europe se situe au premier rang mondial en termes de progression. Au cours du troisième trimestre, selon Dataquest, 5,6 millions d’unités se sont vendues, soit une progression de 23,4 %. Analyste de Dataquest, Philip Williams souligne “cette croissance est principalement due à la forte progression des ventes sur le marché grand public qui ont bondi de 49 % au cours du troisième trimestre”. Sur la même période, le marché mondial a progressé de près de 15 %, le seul marché américain de 18 %. Par rapport au troisième trimestre 1997, si l’on exclut les pays de l’Europe orientale (en particulier la Russie où les ventes ont chuté sur les trois mois de 41 %), la hausse aurait été de 29,5 %. Sur la totalité de l’exercice, Dataquest mise pour l’Europe de l’Ouest sur un taux de croissance de 20,9 %, contre 16,3 % en 1997. Avec des croissances respectives de près de 36 %, 34,5 % et 28 %, l’Italie, la France et le Royaume-Uni enregistrent les meilleures performances.

Détenant une part de marché de 17,4 %, contre 16,1 % un an plus tôt, Compaq conserve au troisième trimestre sa place de leader. Conservant de justesse sa place de second, IBM progresse plus modestement, sa part passant de 7,7 % au troisième trimestre 1997 à 8,1 % pour la même période de 1998. A la troisième place, Dell, le leader de la vente directe, enregistre une progression de 85,7 % de ses ventes et voit sa part de marché passer en un an de 5,4 % à 8,1 %. Siemens Nixdorf voit sa part de marché passer de 5,9 % à 6,3 %. En revanche, Hewlett-Packard rétrograde de la troisième à la cinquième place. Selon Philip Williams “Hewlett-Packard n’a pas su profiter de la très forte croissance du marché grand public, principalement en raison de prix inadaptés à ce type de marché, alors que Compaq, IBM et Dell, notamment, ont réussi grâce à une stratégie plus agressive vers la cible des particuliers”. (Les Echos 09/11/1998)