Selon les dernières données trimestrielles d'International Data Corporation (IDC), la croissance observée sur le marché français des serveurs depuis 5 trimestres consécutifs est en léger repli au...

Selon les dernières données trimestrielles d'International Data Corporation (IDC), la croissance observée sur le marché français des serveurs depuis 5 trimestres consécutifs est en léger repli au quatrième trimestre 2004, laissant présager un affaiblissement de la reprise.

Le marché français des serveurs affiche une progression de son chiffre d'affaires consolidé de seulement 0,5 % par rapport au dernier trimestre 2003. Cette dynamique est similaire à la tendance observée en Europe et estimée à 1,4 % sur la même période. Sur l'ensemble du quatrième trimestre 2004, le marché français des serveurs représente un chiffre d'affaires consolidé de 661,5 millions de dollars et un volume de 66 736 unités vendues .

Ceci dit, la faiblesse relative du dollar par rapport à la monnaie européenne, des politiques de prix particulièrement agressifs dues à une concurrence toujours plus accrue entre constructeurs, combinées à une reprise des investissements professionnels dans certains secteurs tels que les PME continuent néanmoins de soutenir les ventes de serveurs.

Le segment des serveurs x86 continue de tirer la croissance observée au 4ème trimestre et affiche une augmentation de son activité de 11,9 % par rapport au dernier trimestre de l'année précédente. L'engouement suscité par ce type de serveurs s'explique selon les analystes IDC par la croissance du nombre d'applications désormais disponibles, par le renouvellement des matériels informatiques et des logiciels arrivés en fin de cycle, et par l'arrivée sur le marché de systèmes offrant des extensions 64.

Les ventes de serveurs RISC et de serveurs CISC , quant à eux, sont en recul par rapport au dernier trimestre 2003 avec des baisses respectives de 0,4 % et 17,2 %.

Du côté des constructeurs , les très bons résultats d' IBM sur le segment x86 n'ont pas suffi à compenser des performances plus médiocres sur les segments RISC et CISC, entraînant une baisse de 2 % en rythme annuel de ses ventes. IBM demeure néanmoins leader sur le marché avec
45,6 % de parts de marché.

Avec une hausse de 22,1 % de son activité sur la même période, HP conserve le deuxième rang du classement avec un chiffre d'affaires de 156,3 millions de dollars, équivalant à 23,6 % de parts de marché. Le quatrième trimestre a été particulièrement difficile pour le groupe Bull qui affiche une baisse de 43,1 % du montant de ses ventes. Sun Microsystems et Dell réalisent des performances nettement supérieures à la moyenne du marché, avec respectivement une augmentation de 7 % et 13,6 % de leur activité serveur.

Marché français des serveurs : les résultats des constructeurs au quatrième trimestre 2004

Constructeur
CA 4ème trimestre 04
(en millions $)
Part de marché 4ème trimestre 04
(en %)
Croissance sur une année
(en %)

IBM
300,8
45,5
- 2

Hewlett-Packard
156,3
23,6
+22,1

Bull
48,5
7,3
- 43,1

Sun Microsystems
56,7
8,6
+ 7

Dell
48,1
7,3
+ 13,6

Autres
51,1
7,7
+ 19,6

Total
661,5
100 %
+ 0,5

Souce : IDC

(Atelier groupe BNP Paribas - 10/03/2005)