Selon Gartner Dataquest, 1,4 millions de PC ont été vendus en France au 4ème trimestre 2002, soit une légère croissance de 1,4 %. Pour l’ensemble de l’année, les ventes de PC atteignent 4,265 ...

Selon Gartner Dataquest, 1,4 millions de PC ont été vendus en France au 4ème trimestre 2002, soit une légère croissance de 1,4 %. Pour l’ensemble de l’année, les ventes de PC atteignent 4,265 millions d’unités, en baisse de 1,1 % par rapport à 2001. Tous les fabricants de micro-ordinateurs ont perdu du terrain au 4ème trimestre, à l’exception de Dell et de Fujitsu Siemens, qui gagnent respectivement + 20,4 % et + 26,5 %. La demande du marché professionnel est resté très faible au cours du 4ème trimestre. Isabelle Durand, analyste chez Gartner Dataquest, précise « dans un souci de réduction des coûts, les entreprises n’ont pas remplacé leur parc informatique comme on aurait pu le prévoir ». Sur se segment en baisse de 1,4 %, Dell, NEC CI et Fujitsu sont les seuls constructeurs à afficher une croissance. Les ventes de HP-Compaq ont reculé de 15,3 %. Le marché grand public a enregistré de fortes ventes sur octobre. Toutefois, ce marché ne réalise au 4ème trimestre qu’une hausse de 5 % dûe au ralentissement de la demande en décembre. Maintenant de justesse sa position de leader, NEC CI affiche une baisse de 21,5 %. Il est suivi de près par HP-Compaq dont les machines de bureau grand public ont remporté un vif succès. Au 4ème trimestre, le marché des portables croît de 17,2 %, grâce notamment aux ventes de portables grand public (+ 22,2 %). Ces derniers représentent 46 % des ventes totales de portables au cours du trimestre. HP-Compaq est devenu en 2002 le premier vendeur d’ordinateurs en France, malgré un recul sur l’année de 14,5 %. Sa part de marché atteint 26,5 %. En seconde position avec une part de marché de 14,5 %, NEC-CI progresse de 3,4 % Dell Computer (3ème) croît de 11,1 % (11 % de part de marché). IBM (4ème) enregistre sur l’année la plus forte baisse (- 18,4 %). Sur l’ensemble de l’année, Fujitsu Siemens enregistre la plus forte croissance (+ 24,4 %). Près de 50 % de ses ventes ont été réalisées sur le marché grand public. Contrairement au marché européen, le marché professionnel français n’enregistre aucune amélioration. Sur l’ensemble de l’année, ce marché recule de 9,4 %. En revanche, le marché grand public croît de 13,5 % en 2002. La demande des particuliers a été plus forte que celle des entreprises, notamment sur le segment des portables (+ 41,9 %), contre 6,2 % sur les ordinateurs de bureau. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 07/02/2003)