Selon l’Institut d’études GfK, au 1er semestre 2002, les ventes de micro-ordinateurs ont chuté en volume de 12,8 %, malgré une baisse des prix de 10,2 %. La faiblesse du marché professionnel ...

Selon l’Institut d’études GfK, au 1er semestre 2002, les ventes de micro-ordinateurs ont chuté en volume de 12,8 %, malgré une baisse des prix de 10,2 %. La faiblesse du marché professionnel est en partie responsable de ce ralentissement. Face à une conjoncture difficile, les entreprises, notamment les grands comptes, tardent à renouveler leur matériel acquis avant 2000. Concernant le marché grand public, les canaux spécialisés s’adressant aux particuliers ont vu leurs ventes chuter significativement, en particulier ceux proposant uniquement du matériel micro du type boutiques d’assembleurs (- 24 % en unités). En revanche, les ventes dans les hypermarchés ont progressé de 8 % en unités, grâce à des prix plus bas et un positionnement plus marqué sur les produits portables. Le segment des ordinateurs portables a enregistré une hausse de 15 % en volume. Ces derniers, bénéficiant d’un équipement multimédia renforcé, d’une puissance accrue et de prix plus accessibles, se substituent désormais aux traditionnels PC de bureau, en entreprise comme au domicile. Bien que les PC de bureau soient de plus en plus performants, les ventes de ces machines reculent, ce qui ne manque pas d’étonner les experts. Ce ralentissement de la demande a certaines conséquences. On constate que les principaux intégrateurs locaux connaissent d’importantes difficultés. Ils doivent en effet faire face dorénavant à la concurrence de leurs homologues européens qui pénètrent avec force le marché français. Les fabricants de matériel informatique se focalisent davantage sur les portables et recherchent de nouvelles opportunités dans des univers prometteurs comme les PDA ou le home cinéma. Les marchés les plus dynamiques actuellement sont en Asie avec notamment la Chine, appelée a devenir l’un des plus gros marchés mondiaux derrière les Etats-Unis. Toutefois, selon GfK, le renouvellement du parc micro-informatique des entreprises devrait repartir en France au 3ème et surtout au 4ème trimestre. Les fêtes de fin d’année devraient profiter au marché domestique. Les consommateurs non équipés, disposant généralement de revenus modestes, devraient profiter des opérations de rentrée scolaire dans la grande distribution. Depuis août, on y trouve des PC de bureau à partir de 599 euros, soit un niveau de prix comparable à celui de 1998. Selon les prévisions de GfK, 4,6 millions de machines devraient être vendues cette année, soit une croissance zéro par rapport à 2001. Le chiffre d’affaires devrait avoisiner les 7 milliards d’euros TTC (- 5 %), dû aux baisses de prix de vente sur l’ensemble des segments. Concernant les périphériques, la situation est assez morose et contrastée. La baisse des écrans à tube cathodique CRT s’accroît (- 25 %). En revanche, les ventes d’écrans plats augmentent. Elles représentent actuellement près de 20 % des ventes volume du marché. GfK prévoit au total (CRT + LCD) 4,25 millions de moniteurs vendus en 2002. Au 1er semestre 2002, le marché des cartes graphiques a progresé de 19 %. 420 000 cartes devraient être vendues en 2002. Les imprimantes subissent la concurrence accrue des produits multi-fonctions, commercialisés à des prix attractifs. Le marché des imprimantes a reculé au 1er semestre 2002 de 8 % en unités, alors que les MDF ont progressé de 47 %. Gfk prévoit les ventes en 2002 de 3 530 000 imprimantes (+ 0,9 %) et 550 000 MFD (+ 57 %). Le marché des consommables représente désormais un chiffre d’affaires suppérieur à celui des imprimantes : + 17 % pour les cartouches d’encre et + 25 % pour le marché des papiers spéciaux. Les ventes de scanner baissent au 1er semestre 2002 de 12,5 % en volume, malgré une forte croissance du segment des scanners avec adaptateur pour diapositives représentant actuellement près de 40 % des ventes de scanners à plat. La forte croissance des ventes d’appareils photo numériques (+ 104 % en volume entre juin 2001 et juin 2002) et le succès des produits multifonctions intégrant une fonction de scanner peuvent expliquer cette chute. D’ici la fin de l’année, il devrait néanmoins se vendre plus d’1 million de scanners. Au 1er semestre 2002, les ventes de graveurs de CD-Rom réinscriptibles s’accroissent dans tous les circuits de distribution (+ 30 % en volume), grâce à un prix moyen en baisse de 29 % et aux performances accrues de ces produits. Les ventes de graveurs DVD sont encore faibles pour l’instant en raison des prix élevés et de l’absence d’une technologie standard. On devrait dépasser le million de graveurs vendus en 2002 (CD/DVD). Le marché des webcams a progressé de 23 % en volume au 1er semestre 2002. 580 000 unités devraient être vendues sur l’ensemble de l’année. Les ventes de claviers et souris progressent respectivement de 13 et 15 % en volume au 1er semestre 2002. GfK prévoit 1,9 million de souris et 580 000 claviers vendus en 2002. Malgré des prix attractifs, le marché des manettes de jeux pour PC chute de 17 % en volume au 1er semestre 2002. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 04/09/2002)