Dans le paysage grandissant des “wearable devices,” les montres intelligentes semblent lentement s’imposer. Sans remplacer le smartphone, elles devraient en revanche le compléter.

Le marché mondial des montres intelligentes devrait exploser en 2014

Le marché des “ wearable devices* ” connaît une étonnante croissance depuis quelques mois. Nike et Jawbone vendent déjà leurs bracelets connectés respectifs sur le marché, tandis que les lunettes intelligentes de Google seront bientôt disponibles au grand public. Sony, Samsung, et Apple parient quant à eux sur les montres intelligentes. Les “wearable devices” peuvent ainsi prendre différentes formes, allant du simple bracelet au vêtement connecté, en passant par le tatouage intelligent. Il semblerait cependant que le format de la montre remporte une adhésion pariculièrement forte chez les consommateurs, comme en témoignait récemment une enquête de Forrester. Canalys vient de publier à son tour une étude sur la question, et prédit que le marché des montres intelligentes explosera en 2014.

Une explosion du marché des montres

Canalys prévoit ainsi une augmentation des ventes de montres intelligentes de 900% en 2014 par rapport aux projections de 2013. D’après l’étude, 330.000 montres intelligentes ont été vendues en 2012, notamment celles de Sony et de Motorola. Un chiffre qui devrait atteindre 500.000 en 2013, grâce aux montres de Sony et Pebble Technology, et monter jusqu’à 5 millions en 2014. Cette augmentation s’explique notamment par l’entrée sur le marché des géants technologiques, notamment Apple, Google, Microsoft et Samsung. D’après Chris Jones, Vice Président de Catalys, “les montres intelligentes sont le produit le plus prometteur de la catégorie de l’électronique grand public.”

Quel impact sur les smartphones?

Dans ce contexte, on se demande quel impact l’explosion des montres intelligentes aura sur les ventes de téléphones portables. Selon les analystes de Catalys, ces nouveaux gadgets ne sont pas près de remplacer nos téléphones intelligents, mais seront au contraire des “accessoires” qui les complèteront. A l’occasion de la conférence annuelle MobileBeat, Romain Nervil, Head of Events Content chez VentureBeat, confirme: “Les wearable devices ne feront pas disparaître le smartphone, ils le feront évoluer. Le smartphone sera intégré entre le wearable device et le web. Le smartphone est une technologie très mûre, avec une relativement grosse puissance de calcul, une forte connectivité, et une interface complète (écran tactile, son...). Il peut ainsi récolter les données des wearable devices, et communiquer ensuite avec le serveur.” 

 

* Il n'existe pas encore d'équivalent de l'expression "wearable device" en français, quoique le terme de "technologie embarquée" soit parfois employé, bien qu'il ne caractérise pas les appareils eux-mêmes. Littéralement, il faut entendre "les appareils qui se portent sur soi." 

Rédigé par Alice Gillet
English editorial manager