croissance en 1999. Selon les prévisions que le World Semiconductor Trade Statistics (WSTS) vient de rendre publiques, le marché mondial des semi-conducteurs devrait, sur l’ensemble de l’année 199...

croissance en 1999. Selon les prévisions que le World Semiconductor Trade Statistics (WSTS) vient de rendre publiques, le marché mondial des semi-conducteurs devrait, sur l’ensemble de l’année 1998, baisser de 10,9 % à 122,2 milliards de dollars. En revanche, à compter de 1999, la croissance mondiale devrait reprendre à un rythme de 6,6 %, représentant un marché total de 130,3 milliards de dollars. Le marché mondial devrait croître annuellement de 12 % entre 1998 et 2001 pour retrouver progressivement sa croissance annuelle traditionnelle de 15,5 %. Le cabinet d’études IDC estime, pour sa part, une croissance de 8 % pour 1999.

Selon Jean-Philippe Dauvin, le président du WSTS, “nous sommes sortis de la crise fin juillet 1998”. Alors qu’une crise habituelle dure entre 15 et 20 mois “celle-là aura duré 40 mois. Il faudra en effet atteindre octobre 1999 pour retrouver le niveau de juillet 1995”. Après avoir enregistré une perte de 22,6 % en 1998, le Japon devrait progresser légèrement de 0,8 % en 1999. Représentant à lui seul 40 % du marché mondial en 1989, ce pays continuera à se laisser distancer par les autres régions du monde qui progresseront plus vite que la moyenne mondiale (Amérique + 7 %, Europe + 7,8 %, Asie-Pacifique + 9,9 %). Représentant 43,7 milliards de dollars en 1999, les Etats-Unis resteront le premier marché du monde, suivis par l’Asie-Pacifique (30,9 milliards) et l’Europe (30,7 milliards) devant le Japon (25 milliards). Trois segments du marché sont extrêmement porteurs: la téléphonie mobile, les composants électroniques pour l’industrie automobile et l’essor de la télévision numérique. Après avoir chuté de 35 % en 1998, les mémoires DRAM devraient renouer avec la croissance l’an prochain (+ 13,5 %). Désormais, les DRAM sont au même niveau que les produits dits “discrets”. Les microprocesseurs devraient croître en 1999 de 8,4 %, contre moins de 1 % en 1998. (Les Echos La Tribune 29/10/1998)