Les prévisions concernant la santé mobile sont toutes unanimes : ce marché va continuer à fleurir ces prochaines années, entraînant une forte croissance des revenus de chacun de ses acteurs.

Le marché de la santé mobile augmente autant que ses acteurs se diversifient

A l’instar de la promesse de la 4G pour transformer la bande passante, l'utilisation de dispositifs mobiles va continuer à grandir pour englober de nombreux domaines, dont celui de la santé. VisionAgain, fournisseur de renseignements commerciaux indépendants pour les Télécoms, la pharmaceutique ou encore l’automobile, a en effet déterminé que la valeur totale du marché mondial de la m-santé devrait atteindre en 2013 deux milliards de dollars. Dans son rapport, l’entreprise fournit des informations sur les revenus globaux, mais revient surtout sur la place et le potentiel des différents acteurs de cette économie.

Le marché mondial de la m-santé de 2013 à 2018

Selon les prévisions, les revenus de m-santé pour les fournisseurs de soins de santé atteindront 200 millions de dollars en 2013, puis connaîtront un taux de croissance de 50% pour atteindre 0,3 milliard de dollars en 2014. Visionagain prévoit que ce taux de croissance conserve ce niveau, ce qui amènerait à des revenus s’élevant à 0,6 milliard de dollars en 2016. Dès 2017, ces revenus devraient d’ailleurs dépasser le milliard de dollars, et connaître un taux de croissance annuel de 70% pour atteindre 1,7 milliard de dollars en 2018. Le taux de croissance annuel composé pour la période de prévision 2013-2018 serait ainsi de 53,2%. Les revenus mondiaux des systèmes de santé dans leur ensemble devraient également croître de 77,8% pour atteindre 800 millions de dollars en 2016. Visionsagain mise sur un taux de croissance annuel de 67,5% sur la période 2013-2018 avant d’atteindre 2,24 milliards de dollars en 2018.

Les acteurs de la croissance de la m-santé

L'écosystème de la m-santé inclut les opérateurs mobiles qui se sont mis à tirer des revenus de la consommation accrue de ce type de données. Toutefois, les développeurs de logiciels et d’applications vont acquérir des flux de revenus croissants grâce à la création de solutions de santé, notamment subventionnées par les compagnies d'assurance santé. Les instances gouvernementales et les compagnies pharmaceutiques vont, quant-à-elles, également accroître l'épargne et les revenus de m-santé. Deux canaux existent pour distribuer ce type de produits aux consommateurs : de manière indirecte, via les professionnels ou directement délivré aux utilisateurs par le biais d'applications, comme c'est le cas de nombreuses entreprises, comme Voxiva et « text4baby ». Ces fournisseurs de m-santé sont d’avis que les plus grands services de santé mobiles seront de plus en plus axés sur les consommateurs directement.

Rédigé par Pauline Trassard
Journaliste