La sécurité des réseaux informatiques est devenue la préoccupation majeure des décideurs informatiques, et plus particulièrement après cet été qui a vu l’émergence de nouveaux virus à la ...

La sécurité des réseaux informatiques est devenue la préoccupation majeure des décideurs informatiques, et plus particulièrement après cet été qui a vu l’émergence de nouveaux virus à la prolifération extrêmement rapide. La prise de conscience se fait progressivement depuis quelques années, portant le marché des anti-virus, mais les événements récents devraient donner un coup de fouet à ce secteur tout en consolidant sa croissance.

Selon le cabinet d’études technologiques IDC, les ventes d’antivirus ont augmenté de 31 % entre 2001 et 2002, s’élevant à 2,2 milliards de dollars. Cette tendance devrait se confirmer jusqu’en 2007 où le marché atteindrait 4,4 milliards de dollars, notamment grâce aux besoins en équipement des PME et des particuliers.

L’institut de recherches Infonetics, qui publie également une étude sur ce sujet décidément incontournable, s’oriente vers une hausse régulière du marché des logiciels pare-feu et des réseaux privés virtuels jusqu’en 2006, année où il devrait peser 4,2 milliards de dollars. Estimé par l’organisme à 705 millions de dollars au deuxième trimestre 2003, les ventes du secteur devraient croître de 18 % pour atteindre 831 millions de dollars au deuxième trimestre 2004.

Quant au marché plus réduit des technologies de détection et de protection contre les intrusions informatiques, il devrait lui aussi connaître une progression importante après un deuxième trimestre 2003 assez morose où il ressortait à 104 millions de dollars. Infonetics estime qu’il atteindra 149 millions de dollars au deuxième trimestre 2004, soit 43 % de hausse. La croissance de ce secteur pourrait toucher les 32 %, l’amenant à 1,1 milliard de dollars.

(Atelier groupe BNP Paribas – 05/09/2003)