L’institut de recherches technologiques Gartner vient de publier une étude portant sur les résultats du marché des serveurs, au premier trimestre 2003, pour la zone EMEA (Europe – Moyen-Orient ...

L’institut de recherches technologiques Gartner vient de publier une étude portant sur les résultats du marché des serveurs, au premier trimestre 2003, pour la zone EMEA (Europe – Moyen-Orient – Afrique). Elle révèle que, pour la première fois depuis le dernier trimestre 2001, les ventes serveurs sont en croissance de 11,8 %. Elles ont atteint 375 000 unités sur cette période, contre 335 000 unités à la même période l’an passée.

Les revenues du secteur restent cependant en légère baisse de 2 % au premier trimestre 2003, à 3,6 milliards de dollars, par rapport au premier trimestre 2002. Ce sont le Royaume-Uni et les pays Scandinaves qui tirent le marché des serveurs vers le haut.

Hewlett-Packard (HP) reste largement leader en terme de ventes au premier trimestre 2003, avec 143 500 unités vendues, en augmentation de 2,1 % par rapport au premier trimestre 2002, mais perd quelques parts de marché, 4 % sur un an. IBM et Dell font une bonne opération en augmentant respectivement leurs ventes de 20,7 % et 30,6 % entre le premier trimestre 2002 et le premier trimestre 2003. Ils dépassent l’un et l’autre les 15 % de parts de marché.

L’entreprise Fujitsu Siemens, si elle reste en deçà de ses concurrents avec 8 % de parts de marché, augmente cependant ses ventes de 29 %, en passant de 22 000 unités au premier trimestre 2002 à 29 000 unités au premier trimestre de cette année. Sun Microsystems, en pleine reconversion comme on l’a vu dans la Lettre du 23 mai 2003, est la seule société à voir l’ensemble de ses résultats baisser : ses ventes chutent de 18 %, et l’entreprise passe de 6,5 % des parts de marché en 2002 à 4,8 % cette année.

(Atelier groupe BNP Paribas – 27/05/03)