Les ventes mondiales de serveurs ont progressé de 6% en un an, soit 2.1 millions d'unités écoulées. Selon le cabinet Gartner, cela représente une hausse de 4.5%, soit un chiffre d'affaires de 12.9 milliards de dollars...

Les ventes mondiales de serveurs ont progressé de 6% en un an, soit 2.1 millions d'unités écoulées. Selon le cabinet Gartner, cela représente une hausse de 4.5%, soit un chiffre d'affaires de 12.9 milliards de dollars.
 
Hewlett-Packard a enregistré un bon premier trimestre et accentue sa domination grâce à ses ventes de serveurs aux Etats-Unis. Avec près de 634 000 serveurs écoulés, la part de marché du constructeur américain s'établit à 30%, soit une augmentation de 3 points. Cette performance n'avait plus été atteinte par HP depuis 2002.
 
Quand à Dell, toujours deuxième sur le secteur, il accuse un recul de sa part de marché de 0.6 point, passant ainsi de 21.7% à 21.1% en une année, ce qui représente 446 000 serveurs vendus sur le premier trimestre 2007.
 
IBM occupe la troisième place avec une part de marché de 14% contre 15% au premier trimestre 2006. Suivent ensuite Fujitsu-Siemens, avec une part de marché de 3.8%, et Sun Microsystems (3.7%).
 
Si l'on s'intéresse aux processeurs, les ventes de serveurs sous Intel ont progressé de 7.3%, ce qui compense les ventes de serveurs sous Unix: celles-ci ont reculé de 15.5%, avec un chiffre d'affaires en baisse de 1.5%. "La concurrence reste intense sur ce segment qui décline", a souligné Jeffrey Hewitt, vice-président de Gartner.
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 24/05/2007)