% en valeur. Selon IDC, les constructeurs de serveurs de milieu de gamme ont réalisé un chiffre d'affaires l'an passé de 17,6 milliards de dollars, en progression de 5 %, soit beaucoup mieux que ...

% en valeur. Selon IDC, les constructeurs de serveurs de milieu de gamme ont réalisé un chiffre d'affaires l'an passé de 17,6 milliards de dollars, en progression de 5 %, soit beaucoup mieux que les ventes de serveurs de haut et d'entrée de gamme qui ont réalisé respectivement un chiffre d'affaires de 16,3 milliards de dollars (- 8,3 %) et 25,1 milliards de dollars (- 2 %). La bonne tenue du segment milieu de gamme s'explique par une demande accrue de performances pour les serveurs de bases de données et des applications Internet. IBM (4,9 milliards de revenu), grâce au succès des S70, et Hewlett-Packard (4,1 milliards de revenu), grâce à une progression de 35 % de ses ventes en valeur, ont gagné des parts de marché sur ce segment. Sun a également augmenté ses parts de marché qui sont passées, selon IDC, de 9 % en 1997 à 13 % en 1998. Sur le haut de gamme, IBM et Sun sont également les grands gagnants. Contrôlant 37 % de ce marché, IBM pèse 6 milliards de dollars, soit une progression de 17 % en un an. Sun, pour sa part a vu son chiffre d'affaires doubler à 907 millions de dollars. En revanche, les chiffres d'affaires d'Hitachi, NEC ou Fujitsu ont chuté en un an de - 38 % et - 40 %. Sur le marché de l'entrée de gamme, grâce à une croissance de 11 % de son chiffre d'affaires, Compaq détient désormais une part de marché de 18 % se rapprochant ainsi d'IBM (21 %). Si Hewlett-Packard, numéro trois mondial (12 % des ventes) a vu son revenu diminuer de 3 %, Sun Microsystems (11 % du marché mondial) a en revanche profité de ses nouveaux serveurs 5S et 10S, tandis que le numéro cinq Dell a connu une année plutôt exceptionnelle avec une progression de ses ventes de 76 % (1,7 milliard de dollars, soit 7 % de part de marché). (Le Monde Informatique - 22/01/1999)