EMC, le constructeur américain d’équipements de stockage, vient d’annoncer la conclusion de son rachat pour 1,3 milliards de dollars de Legato Systems, éditeur de logiciels d’administration de ...

EMC, le constructeur américain d’équipements de stockage, vient d’annoncer la conclusion de son rachat pour 1,3 milliards de dollars de Legato Systems, éditeur de logiciels d’administration de réseaux et de sauvegarde de données, également spécialisé sur le marché du stockage.

Opérée sous le mode d’échange d’actions (les actionnaires de Legato recevront 0,9 actions EMC pour chacun de leurs titres), la vente devrait être finalisée au cours du 4ème trimestre 2003. EMC a par ailleurs prévu des résultats supérieurs aux attentes. Après l’OPA d’Oracle sur PeopleSoft, cette nouvelle confirme l’opinion de plusieurs investisseurs sur la sous-valorisation boursière de certaines sociétés du secteur des TIC (voir dans la Lettre d’hier, l’article sur le Nasdaq).

D’autre part, en rachetant Legato, EMC signe son dixième rachat dans le secteur depuis l’année 2000. Avec ce dernier, il devient désormais concurrent de Veritas Software. Dès 2005, EMC entend générer 30 % de son chiffre d’affaires grâce à son offre logicielle (contre 22 % au 1er trimestre de cette année).

Le jeu en vaut-il la chandelle ? Selon Gartner Dataquest, le marché mondial des logiciels de gestion du stockage devrait atteindre cette année 4,69 milliards de dollars, pour les seuls revenus de licences.

De manière plus large, étant désormais pleinement équipementier et éditeur, EMC aura surtout comme concurrents globaux IBM et H-P, les deux leaders du marché du stockage jusqu’à présent : en 2002, l’un et l’autre détenaient 50 % du marché, d’après le cabinet IDC.

(Atelier groupe BNP Paribas – 09/07/2003)