La nouvelle en fera frémir plus d'un... Selon une récente étude publiée par le quotidien Ming Pao Daily News, qui a interrogé 613 foyers hongkongais, le goût de la population pour le téléphone...

La nouvelle en fera frémir plus d'un... Selon une récente étude publiée par le quotidien Ming Pao Daily News, qui a interrogé 613 foyers hongkongais, le goût de la population pour le téléphone portable prend des allures quelque peu obsessionnelles.

Les résultats de l'enquête montrent que 67 % des foyers interrogés abritent des jeunes de moins de 18 ans qui possèdent un téléphone portable. 25 % de ceux-là ont moins de 13 ans et 5 % moins de six ! Autant dire que pour les fabricants, ils sont une cible exceptionnelle. D'autant qu'ils apprécient le matériel neuf ! Ainsi, 80 % des foyers interrogés expliquent que leurs enfants utilisent des téléphones mobiles neufs, ce pendant que 20 % seulement récupèrent des téléphones de seconde main, ayant appartenu à l'un des membres de la famille...

Les Hongkongais confirment ainsi leur penchant pour la téléphonie mobile : leur pays est aujourd'hui le numéro un du continent asiatique en termes de pénétration de la téléphonie mobile. 86 % des 6,9 millions d'habitants possèdent un ou plusieurs téléphones ! Et le taux de pénétration dépasse nécessairement les 100 % puisque selon les chiffres de 2004 publiés par la société TNS, Hong Kong compte 7,35 millions de téléphones mobiles en circulation.

Les jeunes ne sont pas exempts de cette vague ravageuse, peut-être à leurs dépens. Rappelons qu'au mois de janvier, une étude publiée par le 'National Radiological Protection Board' britannique appelait à la plus grande vigilance en ce qui concerne l'utilisation par les jeunes enfants, âgés de moins de huit ans, des téléphones portables.

Selon le rapport publié par les experts, les enfants pourraient être plus vulnérables face aux micro-ondes émises par les téléphones portables, et ce pour trois raisons : les tissus de leur cerveau sont plus sensibles aux ondes, ils y seront plus exposés parce que leur utilisation du portable durera toute leur vie et leur système nerveux est en fort développement jusqu'à l'adolescence.

(Atelier groupe BNP Paribas - 23/02/2005)