Le marché mondial des réseaux sans fil reste pour l’instant relativement réduit, mais il conserve une marge d’évolution importante. En effet, il a déjà doublé en un an, passant d’un milliard de...

Le marché mondial des réseaux sans fil reste pour l’instant relativement réduit, mais il conserve une marge d’évolution importante. En effet, il a déjà doublé en un an, passant d’un milliard de dollars en 2001 à deux milliards de dollars l’an dernier. D’après Wi-Fi Alliance, un consortium regroupant les principaux acteurs du Wi-Fi, ce chiffre devrait tripler d’ici 2005.Le parc de terminaux Wi-Fi comptait en 2002 près de six millions d’unités. Il devrait quintupler pour atteindre les 33 millions d’unités en 2005. Cette technologie est vouée à se développer sur tous les supports : ordinateurs portables, agendas électroniques, téléphones portables…Le parc mondial des « hots spots », ces bornes Internet sans fil installées dans les aéroports ou dans les centres commerciaux, par exemple, connaît une croissance très importante. On ne comptait que 269 « hots spots » dans le monde en 2001. En 2002, il en existait 6000, dont une très grande partie, 3420, se trouvait en Amérique du Nord, selon les cabinets d’étude IDC-Gartner.L’Europe ne regroupait que 840 « hots spots » l’an dernier, mais ces chiffres devraient augmenter très rapidement. Toujours selon les cabinets d’étude IDC Gartner, on estime que 20 000 « hots spots » seront accessibles dans le monde en 2003, dont 10 000 aux Etats-Unis et 5 000 en Europe.En ce qui concerne l’équipement Wi-Fi des pays, les Etats-Unis arrivent logiquement en tête avec 1 800 « hots spots », devant l’Autriche (110 « hots spots »), le Royaume-Uni (90 « hots spots »), et l’Allemagne (65 « hots spots »).(Atelier - groupe BNP Paribas - 26/03/03)