Le Supply Chain Management (SCM) devrait générer, au niveau mondial, des revenus de 20,33 milliards de dollars en 2004, contre 10,87 milliards en 2002. Cette croissance sera due essentiellement ...

Le Supply Chain Management (SCM) devrait générer, au niveau mondial, des revenus de 20,33 milliards de dollars en 2004, contre 10,87 milliards en 2002. Cette croissance sera due essentiellement à l’intégration de l’Internet dans ce secteur. Pour sa part, le marché mondial des logiciels pour la gestion des entreprises (PGI ou ERP, Supply Chain Management, CRM) devrait croître également fortement jusqu’en 2004, grâce notamment à la montée en puissance du commerce électronique, de la gestion de la chaîne logistique et de la relation clients sur ce segment de marché. Selon une étude menée par Kearney Interactive, les achats de fonctionnement via les outils d’e-procurement dépasseront en 2005 les 30,5 milliards d’euros en France. De son côté, le cabinet Pierre Audoin Consultants estime que le marché total des ventes des services et licences ERP devrait passer de 2 245,57 millions d’euros en 2001 à 3 400 millions d’euros en 2004, grâce notamment aux offres enrichies de nouvelles fonctionnalités comme la BI, le CRM, le SCM ou l’eBusiness, proposées par les éditeurs d’ERP. Pour IDC, le marché de la chaîne d’approvisionnement devrait croître de 34 % entre 2001 et 2006, passant ainsi, au cours de cette période, de 2,7 milliards de dollars à 11,6 milliards de dollars. Selon le Cabinet AMR Research, le marché du logiciel d’entreprise devrait doubler d’ici cinq ans et atteindre 70 milliards de dollars en 2007. Ce secteur devrait retrouver une croissance soutenue dès 2003 avec un niveau annuel moyen de 13 %. La croissance ne devrait toutefois pas dépasser 6 % cette année.En 2006, le secteur de la gestion de la relation client (GRC) devrait représenter 38 % du marché du logiciel d’entreprise, soit une croissance annuelle moyenne de 19 %. Pour sa part, la gestion de la chaîne d’approvisionnement (SCM) devrait détenir 30 % du marché en 2006. Enfin, l’Arc Advisory Group estime que le marché du SCM devrait passer de 170 millions de dollars en 2001 à 1,42 milliards de dollars en 2006, soit une croissance moyenne de 53 %. Les éditeurs de PGI ont généré sur le marché français (licences, services et maintenance) un chiffre d’affaires dépassant le milliard d’euros en 2001. (+ 12,9 % par rapport à 2000). Selon le cabinet Pierre Audoin Consultants, la croissance en France des investissements en progiciels de gestion intégrés et en services associés est passée de 13,5 % en 2001 à 4,7 % en 2002. Ils devraient redémarrer en 2003 et atteindre 6,8 %. Le marché passerait alors de 2,2 milliards d’euros en 2001 à 3,3 milliards d’euros en 2006. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 16/10/2002)