Ne pas aggraver la fracture sociale entre "connectés" et les autres, moderniser les services publics municipaux, créer les conditions d'un renouveau économique tels sont les objectifs que s'est fixé...

Ne pas aggraver la fracture sociale entre "connectés" et les autres, moderniser les services publics municipaux, créer les conditions d'un renouveau économique tels sont les objectifs que s'est fixés Bernard Longhi, le successeur d'Henri de Virieu, à la mairie de Marly-le-Roi (Yvelines). La création de "cyberlieux" correspond à l'objectif d'offrir "aux sans domicile numérique" des postes leur permettant de consulter gratuitement Internet, de retirer leur courrier électronique. Depuis la signature en octobre dernier d'un accord entre la Mairie et la Poste, tout Marlychois dispose d'une adresse électronique, même s'il ne possède pas d'équipement informatique. Installé à la bibliothèque municipale depuis décembre 1996, le premier de ces cyberlieux rencontre un vif succès "depuis l'ouverture, cinq cents personnes sont venues au moins une fois. En moyenne, nous accueillons un nouvel internaute par jour". Les nouveaux cyberlieux seront accueillis par le foyer des personnes âgées, Internet remportant un engouement inattendu chez les retraités, par la Maison des associations et par le service emploi de la mairie "en contrepartie, je leur ai demandé de prendre en charge un "espace mémoire" sur le site municipal". D'ici la fin de l'année, deux nouveaux lieux suivront, à l'office du tourisme et dans les locaux du journal municipal. Outre le site "qui doit permettre d'ouvrir la mairie aussi loin que possible", Marly expérimentera une carte à puce multifonction pour le règlement des repas dans les cantines scolaires, les entrées à la piscine ou tout autre service municipal, ainsi qu'une carte de fidélité unique valable chez tous les commerçants, à compter de septembre. Spécialiste du commerce électronique, Bernard Longhi rêve aussi d'une galerie marchande virtuelle marlychoise accessible avec cette carte. (Supplément Télé - radio - multimédia - Le Monde - 22/23/03/1998)