L'université de Southampton a mis au point une place de marché électronique capable de gérer au mieux les négociations d'agents automatisés.

L'université de Southampton a mis au point une place de marché électronique capable de gérer au mieux les négociations d'agents automatisés. 

La compétition entre places boursières dépendra de la qualité des logiciels qui les contrôlent. C'est en tout cas ce que laisse penser la solution développée par une équipe de chercheurs en informatique de l'université de Southampton, groupe qui a remporté la Trading-Agent Competition. Ce tournoi qui opposait dix équipes de spécialistes de l'informatique cherche à favoriser le développement de solutions de places de marché sur lesquelles interviennent des vendeurs et acheteurs automatisés. La création des universitaires de Southampton s'est donc imposée comme l'application la plus performante, loin devant la plupart de ses adversaires.
Des résultats probants
Ce "marché automatique" a en effet démontré des résultats probants sur les fonctions d'ajustement comme le coût de la cotation, le volume d'information disponible, les frais facturés. L'équipe de l'ECS (Electronic and Computer Science) de Southampton s'est également illustrée grâce au bon comportement de son application en situation. Avec le système développé par l'équipe du professeur Nick Jennings, les profits réalisés se sont révélés plus grands, le taux de réussite moyen des transactions plus élevé qu'avec les outils des autres compétiteurs.
 
S'adapter aux conditions du marché
 
"Il y a désormais de nombreuses places boursières et d'échange à travers le monde dont une majorité est passée en ligne", a déclaré M Jennings. Et d'ajouter : "Ces places se concurrencent toutes entre elles, et celle qui prendra le mieux en compte les différents paramètres attirera les entreprises. Ca a été le cas pour nous durant cette compétition. Nous avons gagné parce que nous avons adaptés les termes et conditions de nos échanges pour répondre favorablement aux conditions changeantes du marché".  
 
L’Atelier BNP Paribas