Merant (http://www.merant.com), fournisseur de logiciels et de services spécialisés dans la gestion du code, des contenus et des actifs logiciels des entreprises, a réalisé au 2ème trimestre ...

Merant (http://www.merant.com), fournisseur de logiciels et de services spécialisés dans la gestion du code, des contenus et des actifs logiciels des entreprises, a réalisé au 2ème trimestre de son exercice fiscal 2003, un chiffre d’affaires de 29,3 millions de dollars, contre 29,5 millions de dollars au trimestre précédent et 32,5 millions de dollars au 2ème trimestre 2002 (- 10 %). La vente de licences a contribué à hauteur de 37 % du chiffre d’affaires total du 2ème trimestre, en diminution de 3 % par rapport au 1er trimestre. La maintenance et les abonnements aux services représentent 51 % du chiffre d’affaires. Les prestations de service et de conseil génèrent les 12 % restants. L’Amérique du Nord représente 63 % du chiffre d’affaires total, l’Europe 31 % et l’Asie-Pacifique 6 %. Le résulat opérationnel (avant impôts, intérêts et hors charges de restructuration et amortissement du goodwill) s’établit à 0,4 million de dollars, contre 0,1million de dollars au 1er trimestre et une perte de 3,6 millions de dollars pour le 2ème trimestre de l’exercice 2002. Grâce notamment à la taille et à la diversité de sa clientèle, Merant a maintenu sa position sur le marché. Aucun segment du marché ne représente plus de 15 % du chiffre d’affaires et près de 73 % des nouvelles licences vendues au cours du trimestre représentent des contrats de moins de 100 000 dollars. L’ensemble des dépenses opérationnelles représente 28,9 millions de dollars, contre 36,1 millions de dollars au 2ème trimestre de l’exercice précédent. Cette baisse des dépenses est dû à la réorganisation mise en oeuvre par Merant et au programme de contrôle des dépenses mis en place au cours des derniers trimestres. Les dépenses en R&D représentent au 2ème trimestre 7 millions de dollars, contre 6,5 millions de dollars au 1er trimestre et 6,1 millions de dollars au 2ème trimestre de l’exercice 2002. La société reste prudente sur les perspectives de chiffre d’affaires et de résultats pour les trimestres à venir. A long terme, une fois que les conditions économiques se seront améliorées et que de nouveaux produits majeurs verront le jour, la société table sur un résultat opérationnel d’environ 15 à 20 % du chiffre d’affaires. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 16/12/2002)