Internet. Le Monde d'aujourd'hui nous fait part d'une étude publiée jeudi réalisée par Novatris auprès de 23 634 internautes français. On apprend ainsi que la féminisation d'Internet s'accélèr...

Internet. Le Monde d'aujourd'hui nous fait part d'une étude publiée jeudi réalisée par Novatris auprès de 23 634 internautes français. On apprend ainsi que la féminisation d'Internet s'accélère et que de nouvelles populations comme les mères de famille et les "seniors" font leur apparition. 42 % des internautes sont aujourd'hui des femmes. Si les étudiantes sont de plus en plus nombreuses, les mères de famille représentent désormais 6,4 % des internautes. 28 % d'entre elles utilisent Internet depuis moins de trois mois. Ce sont surtout les informations qui les intéressent. Elles possèdent depuis longtemps un ordinateur et sont équipées d'un téléphone portable.

10 % aujourd'hui des internautes ont plus de 50 ans. 79 % sont des hommes, habitant en régions et utilisant fréquemment le Minitel. 31 % ont déjà acheté en ligne. 50 % de ces "seniors" envisagent même d'avoir recours à Internet pour gérer leur compte bancaire.

Sur l'ensemble des internautes, 70 % sont toujours des hommes, 61 % ont entre 19 et 35 ans, 62 % possèdent un téléphone portable, 40 % sont abonnés à une télévision payante. Toutefois, depuis qu'ils surfent sur le Net, 60 % avouent moins regarder la télévision, 36 % utilisent moins le Minitel et 24 % lisent moins la presse quotidienne. 25 % des internautes Français ont effectué des achats sur le Net. La musique, les livres et l'informatique arrivent toujours en tête, mais sont de plus en plus rattrapés par l'alimentation, les places de spectacle et les jeux vidéo. 14,8 % de la population est connectée en Ile-de-France, 10,5 % en Alsace et 8 % en Champagne-Ardennes, contre 5 % seulement dans le Nord-Pas-de-Calais, la Picardie, la Bourgogne et l'Auvergne. (Christine Weissrock - Atelier Paribas)